Vague de violence à Koungou mardi

par | 6 Juin 2024 | Insécurité, Société

La tension est montée d’un cran à Koungou ce mardi, marquée par plusieurs incidents violents toujours entre des élèves et des voyous.


Autocars de ramassage scolaire attaqués

La journée a commencé sur une note particulièrement troublante lorsque plusieurs autocars de ramassage scolaire ont été pris pour cible. Les élèves, venant à peine de descendre des véhicules, ont caillassé les bus. L’un des autocars a été sévèrement endommagé suite à une bagarre entre élèves de différents villages de la commune, rivaux pour des raisons encore floues. Bien que la bagarre ait provoqué un mouvement de panique, aucun blessé n’a été signalé selon L’info Kwezi.

Automobilistes pris pour cible

En milieu de journée, la situation s’est encore aggravée. Une vingtaine de voyous, le visage masqué, ont envahi la nationale et attaqué les automobilistes. Les forces de l’ordre, promptes à réagir, sont rapidement intervenues pour sécuriser la circulation. Ces violences semblent être liées à l’annonce imminente du décasage à Mavadzani, qui attise les tensions parmi les délinquants de la zone.

Journée de violence à Tsoundzou : 4 policiers blessés et 5 interpellations

Un retour au calme temporaire

Les gendarmes ont réussi à rétablir le calme, mais l’incertitude demeure quant à la stabilité de la situation. Le climat d’insécurité qui règne à Koungou pose la question de la pérennité des mesures de maintien de l’ordre, pour rappel la semaine dernière certains chauffeurs de bus refusaient de travailler dans le secteur :

Quatre bus scolaires caillassés à Koungou les conducteurs refusent de desservir la ville


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Alerte sur les produits cosmétiques « MULTANI MATI »

Alerte sur les produits cosmétiques « MULTANI MATI »

Les autorités sanitaires de Mayotte lancent une alerte concernant les produits cosmétiques « MULTANI MATI ». Très populaires sur l’île, ces produits contiennent des métaux lourds tels que le plomb, le nickel, le baryum, le cobalt et le zirconium, interdits dans l’Union Européenne.

Le parcours chaotique des clandestins Africains à Mayotte

Le parcours chaotique des clandestins Africains à Mayotte

Omar Osman Adan, Somalien de 22 ans, arrivé à Mayotte en février, exhibe fièrement un récépissé attestant de sa protection internationale. Ce précieux document lui permet de rêver à la métropole, mais comment financer ce voyage crucial?

Enquête publique pour la construction de la retenue collinaire d’Ourovéni

Enquête publique pour la construction de la retenue collinaire d’Ourovéni

La préfecture de Mayotte a lancé une enquête publique en vue de la déclaration d’utilité publique et de l’accessibilité des parcelles nécessaires à la réalisation de la retenue collinaire d’Ourovéni. Cette enquête, qui se déroule du 10 juin au 9 juillet, vise à évaluer la disponibilité des terrains indispensables à ce projet majeur.