Grève à Total Mayotte : Une pénurie de carburant et une contestation du licenciement d’un employé

par | 25 Juil 2023 | Economie

Les employés de Total Mayotte sont entrés en grève illimitée ce lundi 24 juillet pour protester contre le licenciement d'un collègue. Ce dernier avait permis à un client de réaliser un virement via MoneyGram sans lui demander sa pièce d'identité. Face à cette grève, une pénurie de carburant a été ressentie sur toute l'île.


Pour rappel, nous évoquions préalablement diverses grèves et préavis déposés sur le territoire (local & national) dont : Un syndicat national de la police, la STM, les enseignants et des tensions croissantes au Conseil départemental.

 

  • Le Contexte : Dimanche dernier, anticipant une grève, de nombreux automobilistes se sont rués vers les stations-service, entraînant de premières pénuries à Kawéni et Passamaïnty. Les employés de Totalénergies Mayotte sont en colère suite au licenciement de leur collègue et considèrent cette sanction comme disproportionnée. Ils demandent sa réintégration.

 

  • Le Point de Vue Syndical : Abedi Abdallah, représentant syndical de FO Total Mayotte, déclare fermement que les employés reprendront le travail une fois la sanction levée.

 

  • Conséquences de la Grève : En soutien à leur collègue licencié, les chauffeurs-livreurs ont également cessé leur travail, entravant ainsi l’approvisionnement en carburant des stations. Suite à ce mouvement, seules les stations de Chirongui et Kawéni ont été réapprovisionnées, sous la surveillance des gendarmes. Par ailleurs, la distribution de carburant a été exceptionnellement limitée à 20 euros par client.

 

  • Situation Actuelle : Bien que plusieurs camions soient prêts à ravitailler les stations ce mardi, le réapprovisionnement se fera de manière progressive et le plafond de 20 euros par prise de carburant sera maintenu. Des gendarmes surveillent toujours la situation, qui reste cependant calme.

 

  • Détails sur le Licenciement : Selon Abedi Abdallah, représentant de Force ouvrière de Total Mayotte, un employé de Kawéni a été licencié après avoir autorisé un client qu’il connaissait à réaliser un virement via MoneyGram sans présenter sa pièce d’identité, procédure normalement supervisée par le responsable de site. Les employés de la station qualifient cet acte de simple « coup de pouce », mais il a conduit à une lettre de licenciement remise par le directeur commercial.

 

La direction de Totalénergies Mayotte n’a pas souhaité répondre aux questions des médias sur cette affaire rapporte Mayotte Hebdo.


Dans la même rubrique

Crise de l’eau : « le département entre dans la phase la plus critique »

Crise de l’eau : « le département entre dans la phase la plus critique »

Alors que les faibles pluies n’ont pas permis de « préserver les retenues collinaires », la vidange des deux réserves de l’île « pourrait être imminente. » Mais bien que les habitants soient déjà privés d’eau plus de deux jours sur trois, la préfecture demande à la population d’économiser davantage la ressource, sous peine de restrictions plus sévères.