Flambée de choléra : 85 cas confirmés

par | 17 Mai 2024 | Santé

La situation épidémiologique à Mayotte se complexifie avec un total de 85 cas de choléra enregistrés depuis mi-mars, selon Santé Publique France.


Alors que Koungou reste l’épicentre de l’épidémie avec 60 cas locaux, l’attention se tourne désormais vers Mtsangamouji où la transmission commence à s’intensifier avec cinq nouveaux cas rapportés cette semaine. Ces infections auraient pour origine l’usage des eaux de rivière, soulignant les défis en matière d’hygiène et d’assainissement rapporte La 1ère.

Mamoudzou rapporte également deux cas autochtones, sans liens apparents avec les foyers existants, accentuant le risque de propagation indépendante dans d’autres zones. L’étude souligne également la présence de 17 cas importés, principalement localisés dans les communes de Dzaoudzi, Ouangani et Kani-Kéli, sans signe de transmission communautaire.

Face à ce tableau, Santé Publique France alerte sur le risque étendu de transmission locale, particulièrement dans les quartiers défavorisés, exacerbé par des conditions sanitaires précaires.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Alerte sur les produits cosmétiques « MULTANI MATI »

Alerte sur les produits cosmétiques « MULTANI MATI »

Les autorités sanitaires de Mayotte lancent une alerte concernant les produits cosmétiques « MULTANI MATI ». Très populaires sur l’île, ces produits contiennent des métaux lourds tels que le plomb, le nickel, le baryum, le cobalt et le zirconium, interdits dans l’Union Européenne.

Le parcours chaotique des clandestins Africains à Mayotte

Le parcours chaotique des clandestins Africains à Mayotte

Omar Osman Adan, Somalien de 22 ans, arrivé à Mayotte en février, exhibe fièrement un récépissé attestant de sa protection internationale. Ce précieux document lui permet de rêver à la métropole, mais comment financer ce voyage crucial?

161 cas de choléra confirmés

161 cas de choléra confirmés

Depuis la mi-mars, Mayotte fait face à une épidémie de choléra préoccupante. Le dernier bilan de l’Agence Régionale de Santé (ARS) de ce lundi 10 juin rapporte 161 cas confirmés, dont 11 toujours actifs. Depuis le début de l’épidémie, 885 cas contacts ont été traités et 5.912 personnes ont été vaccinées.