Choléra : mort d’une fillette, 65 cas confirmés et 3700 vaccinés

par | 13 Mai 2024 | Santé

Depuis mars, l'île fait face à une épidémie de choléra, avec 65 cas confirmés. Le ministre de la Santé, Frédéric Valletoux, assure que la situation est maîtrisée malgré un premier décès tragique, une fillette de trois ans.


Originaires des Comores voisines, les premiers cas ont été détectés chez des migrants. La propagation s’est accélérée avec l’apparition des premiers cas autochtones à Koungou fin avril rapporte BFMTV.

Le gouvernement a déployé d’importantes mesures sanitaires pour endiguer l’épidémie. Plus de 3.700 personnes ont été vaccinées, notamment dans le quartier de Kirson, et des distributions d’eau potable sont régulièrement organisées pour prévenir la transmission de la maladie.

Bien que l’épidémie soit considérée comme contenue à Mayotte, les experts soulignent la nécessité d’une action continue et de ressources suffisantes pour la gestion de l’eau et la vaccination, particulièrement aux Comores.

Cette situation illustre la complexité de gérer une telle crise sanitaire dans une région aux ressources limitées.

Marie Guévenoux face aux enjeux de santé mahorais

Quant au risque de propagation en métropole, il reste extrêmement faible. Les systèmes de santé en France métropolitaine sont bien équipés pour détecter, isoler et traiter les cas de choléra importés. La dernière épidémie significative en métropole remonte à 1986, liée à des cas importés d’Afrique du Nord.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Un nouveau mort du Choléra samedi soir

Un nouveau mort du Choléra samedi soir

Le choléra a causé un deuxième décès à Mayotte ce week-end. Une femme de 62 ans, résidant sur les hauteurs de Cavani, est décédée samedi soir. La préfecture a confirmé que la cause du décès est liée au choléra. Les autorités ont immédiatement appliqué le protocole de lutte contre le choléra, procédant à la désinfection du foyer et à la vaccination des cas contacts.

Choléra : un foyer épidémique à Mtzangamouji et 68 cas autochtones

Choléra : un foyer épidémique à Mtzangamouji et 68 cas autochtones

Mayotte fait face à une épidémie de choléra, exacerbée par les défis d’accès à l’eau potable et des lacunes en matière d’assainissement. Santé publique France, en collaboration avec la Cellule régionale de Mayotte et la Réserve sanitaire, intensifie ses efforts pour contrôler la propagation de cette maladie et soutenir les populations affectées.