Situation critique des Outre-mer : Audrey Belim interpelle Gabriel Attal

par | 23 Mai 2024 | National, Politique, Société

Lors de la séance de questions au gouvernement ce mercredi, la sénatrice (PS) de La Réunion, Audrey Belim, a vivement interpellé le Premier ministre Gabriel Attal sur la situation "critique" des Outre-mer. Entre la résurgence de violences en Nouvelle-Calédonie et l'épidémie de choléra à Mayotte, les territoires ultramarins sont en proie à des crises multiples et persistantes.


Une absence de politique efficace pour les Outre-mer

Audrey Belim a commencé son intervention en critiquant l’absence de résultats concrets malgré les nombreuses initiatives gouvernementales : « Après 7 ans d’Assises des Outre-mer, de Livres Bleus, de Comités interministériels des Outre-mer (CIOM), quels résultats avons-nous obtenus ? ». Elle a souligné que l’arrivée du choléra à Mayotte et la situation quasi-civile en Nouvelle-Calédonie étaient des crises prévisibles, maintes fois signalées par les élus ultramarins rapporte Zinfos974.

Des conditions de vie alarmantes

La sénatrice a dressé un tableau sombre des conditions de vie dans les Outre-mer : « À La Réunion, 36% des habitants vivent sous le seuil de pauvreté, et à Mayotte, ce chiffre atteint 77% ». Elle a également exprimé des préoccupations sur les violences urbaines généralisées dans ces territoires. Audrey Belim a appelé à une action immédiate : « Ne nous donnez pas le sentiment que la vie d’un enfant de 3 ans à Mayotte, et plus largement dans les Outre-mer, vaut moins que celle d’un enfant dans l’Hexagone ».

Réponse du Premier Ministre

Gabriel Attal a reconnu les grandes difficultés rencontrées par les territoires ultramarins. « Est-ce que, depuis 2017, nous avons réglé tous les problèmes ? Évidemment que non, je suis lucide, évidemment qu’il y a encore de grandes difficultés », a-t-il déclaré. Cependant, il a défendu l’action des gouvernements successifs, affirmant qu’ils avaient « investi massivement » dans les politiques de la ville, l’éducation et le pouvoir d’achat des ultramarins.

Engagement renouvelé du gouvernement

Le Premier ministre a assuré que le gouvernement resterait mobilisé pour les Outre-mer. Il a annoncé la tenue prochaine d’un Comité interministériel des Outre-mer. « Nous voulons garantir aux habitants des territoires ultramarins le droit de vivre dignement, en sécurité, avec une éducation de qualité pour leurs enfants », a-t-il ajouté.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Alerte sur les produits cosmétiques « MULTANI MATI »

Alerte sur les produits cosmétiques « MULTANI MATI »

Les autorités sanitaires de Mayotte lancent une alerte concernant les produits cosmétiques « MULTANI MATI ». Très populaires sur l’île, ces produits contiennent des métaux lourds tels que le plomb, le nickel, le baryum, le cobalt et le zirconium, interdits dans l’Union Européenne.

Le parcours chaotique des clandestins Africains à Mayotte

Le parcours chaotique des clandestins Africains à Mayotte

Omar Osman Adan, Somalien de 22 ans, arrivé à Mayotte en février, exhibe fièrement un récépissé attestant de sa protection internationale. Ce précieux document lui permet de rêver à la métropole, mais comment financer ce voyage crucial?