Révision législative : les élus mahorais reçus à l’Élysée

par | 20 Mai 2024 | Politique

Les élus de Mayotte ont été conviés à l’Élysée ce vendredi, où ils ont été informés par le Président Emmanuel Macron et la ministre déléguée aux Outre-mer, Marie Guévenoux, de la nécessité d'une révision participative des propositions législatives prévues pour leur territoire. Initialement prévu pour une remise immédiate, le processus de finalisation des deux lois – une loi ordinaire et une loi constitutionnelle abolissant le droit du sol à Mayotte – a pris un tournant différent.


Le Président a explicité que les propositions actuelles ne répondaient pas pleinement aux attentes des élus mahorais et a suggéré une collaboration plus étroite avec le Parlement. Ambdilwahedou Soumaïla, parmi les élus présents, a relayé que le Président reconnaissait une méconnaissance des enjeux spécifiques à Mayotte par certains membres du gouvernement et parlementaires.

Un chemin incertain vers l’adoption des lois Mayotte

Un séminaire de sensibilisation est prévu dans deux semaines, visant à aligner les visions et à renforcer le soutien parlementaire nécessaire pour l’adoption de ces lois. L’objectif est de parvenir à un consensus qui respecte les particularités de Mayotte tout en garantissant une majorité parlementaire lors du vote. Estelle Youssoufa, députée de Mayotte, voit dans cette démarche un « signal très fort » de la part de l’exécutif, reflétant une volonté de ne pas ignorer les tensions potentielles similaires à celles rencontrées récemment en Nouvelle-Calédonie rapporte Le JDM.

Les textes, une fois retravaillés en collaboration avec les élus mahorais, seront présentés dans un mois. Cette période permettra d’élaborer des propositions législatives qui bénéficient d’un large soutien, essentiel pour l’adoption de la réforme constitutionnelle. Le maire de Mamoudzou se montre optimiste quant à l’efficacité de ce processus inclusif, qui devrait aboutir à un vote en septembre 2024, suite à la pause parlementaire pour les Jeux Olympiques.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Suspension des projets de Loi Mayotte suite à la dissolution de l’assemblée nationale

Suspension des projets de Loi Mayotte suite à la dissolution de l’assemblée nationale

La dissolution de l’Assemblée nationale, annoncée ce dimanche par Emmanuel Macron, a des répercussions directes sur les projets de loi concernant Mayotte. Les textes législatifs attendus, y compris les mesures spécifiques pour l’île, sont désormais en suspens, dépendant des résultats des nouvelles élections législatives prévues les 30 juin et 7 juillet prochains.