Ouangani : un adolescent de 16 ans tué à l’arme blanche, un suspect arrêté

par | 13 Mai 2024 | Insécurité, Justice

Vendredi, une tragédie a secoué la commune de Ouangani à Mayotte. Un jeune garçon de 16 ans a été mortellement poignardé en plein thorax dans le village de Barakani. Malgré l'intervention rapide des secours, la victime s'est effondrée et n'a pu être réanimée.


Les autorités ont rapidement été alertées et une enquête a été confiée à la section de recherche de la gendarmerie. Un suspect, également âgé de 16 ans, a été arrêté et, durant son interrogatoire, a avoué être l’auteur du coup fatal. Il a été mis en examen pour homicide par un juge d’instruction et placé en détention provisoire. En raison de son âge, la peine maximale encourue pourrait être réduite à 15 ans, au lieu de 30 ans si l’accusé était majeur rapportent nos confrères de L’info Kwezi.

Règlement de comptes mortel à Bandraboua : un jeune homme de 21 ans tué par balle

Le mobile du crime reste indéterminé, bien que tout porte à croire à un possible règlement de comptes entre bandes rivales. Le procureur a souligné que les motivations précises sont encore floues.

Face à cette escalade de violence, le maire de la commune, Ambdi Youssouf, a exprimé son soutien à la famille du défunt et a appelé à la retenue pour éviter tout acte de vengeance. Un couvre-feu a été instauré pour les jeunes mineurs jusqu’à la fin du mois, afin de prévenir d’autres incidents.

Ce meurtre est le troisième homicide en quelques semaines à Mayotte, un contexte de violence croissante donc malgré le cadre de l’opération Mayotte Place Nette.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Un homme grièvement blessé par balle à Majicavo

Un homme grièvement blessé par balle à Majicavo

Un événement tragique s’est déroulé à Majicavo vers 16h20 ce jeudi. La gendarmerie a été alertée par le SAMU, conformément aux procédures, concernant une agression impliquant une victime présentant une blessure par balle probable et une main presque sectionnée. La victime a été immédiatement prise en charge par les services d’urgence et transférée au Centre Hospitalier de Mayotte (CHM) où elle reçoit actuellement des soins intensifs.