Mayotte : fin des barrages et mesures d’apaisement, vers un retour à la normale

par | 4 Mar 2024 | Société

La crise qui a secoué Mayotte pendant plus de 4 semaines, paralysant la vie quotidienne et économique de l'île à travers de multiples barrages routiers, semble trouver un dénouement avec la levée des derniers blocages.


Cette évolution intervient dans un contexte de mobilisations liées à des préoccupations sociales profondes, notamment la gestion de l’immigration clandestine et les conditions de vie sur l’île.

La visite de Marie Guévenoux, ministre des Outre-mer, à Mayotte a marqué un tournant décisif dans la résolution de cette crise. Sa rencontre avec les leaders des collectifs des « Forces vives » et l’annonce de mesures gouvernementales importantes, telles que la fin annoncée du droit du sol sur l’île et le lancement d’une opération nommée « Wuambushu 2 », visant à démanteler les constructions illégales et à gérer les flux migratoires, ont contribué à apaiser les tensions. Cette opération fait suite à une première initiative en 2023, ciblant déjà la problématique des migrants comoriens et l’insalubrité des logements informels rapporte Le Parisien.

Parallèlement, le préfet de Mayotte a appelé à la levée des barrages, suite à l’initiation du démantèlement d’un camp de migrants près du stade de Cavani. Ce geste a été présenté comme une réponse concrète aux revendications des manifestants, dans le respect des engagements pris par les autorités. Les conséquences des blocages sur la vie quotidienne des Mahorais, l’accès aux soins, l’éducation et l’économie locale étaient devenues insupportables, exacerbant la nécessité d’un retour à la normale.

L’annonce de la levée des barrages est donc accueillie comme un soulagement, mais elle ouvre également sur une période de reconstruction et de dialogue nécessaire pour adresser durablement les défis auxquels fait face Mayotte.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Naufrage d’un pétrolier Comorien : 16 marins disparus

Naufrage d’un pétrolier Comorien : 16 marins disparus

Un drame maritime s’est produit au large des côtes omanaises, lundi 15 juillet 2024, vers 21h45. Un pétrolier battant pavillon des Comores, avec à son bord 16 membres d’équipage (13 Indiens et 3 Sri Lankais), a chaviré à environ 46 km de la côte d’Oman.