Jugement de Rachadi Saindou et Salime Mdéré le 25 Juin

par | 22 Mai 2024 | Justice

Rachadi Saindou et Salime Mdéré, deux figures politiques de Mayotte, seront fixés sur leur sort le 25 juin prochain, suite à des accusations graves portant sur le détournement de fonds publics et prise illégale d'intérêts, parmi d'autres délits. Leur procès s'est déroulé le 21 mai, révélant les détails d'une affaire complexe mêlant emplois fictifs et marchés publics irréguliers.


Les faits reprochés incluent la création d’un poste sur mesure pour Salime Mdéré au sein de la CADEMA, peu après son élection en tant que vice-président du Conseil Départemental, avec des conditions de travail peu claires et une rémunération substantielle. Rachadi Saindou, actuel président de la CADEMA, est également accusé d’avoir facilité l’embauche de proches dans des conditions douteuses rapporte La 1ère.

Rachadi Saindou : le président de la CADEMA a été placé en garde à vue en raison de soupçons de délits financiers.

Le procès a aussi mis en lumière l’attribution suspecte de contrats à May Environnement, une entreprise décrite comme une « coquille vide » par le procureur, liée à des proches de Saindou. Cette entreprise aurait reçu de manière irrégulière plusieurs contrats de la CADEMA pour des travaux de voirie, sans respecter les procédures de mise en concurrence requises.

Le ministère public a requis des peines de prison ferme et des amendes considérables contre les deux élus, ainsi que l’inéligibilité et l’interdiction d’exercer dans la fonction publique. De plus, des sanctions sont demandées contre May Environnement, incluant une lourde amende et l’exclusion des marchés publics.

Le verdict, attendu fin juin, pourrait avoir des implications majeures pour la gouvernance locale, avec les deux élus risquant de devoir abandonner leurs fonctions immédiatement si le tribunal suit les réquisitions du procureur. Cette affaire souligne les efforts en cours pour renforcer la transparence et la responsabilité au sein des institutions locales de Mayotte.

Salime Mdéré souhaite « tuer » des délinquants


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Trois jeunes de la bande « Black’s » condamnés pour vols et agressions à Mamoudzou

Trois jeunes de la bande « Black’s » condamnés pour vols et agressions à Mamoudzou

Trois membres de la redoutable bande « Black’s » ont été jugés et condamnés ce mardi par le tribunal correctionnel de Mamoudzou. Les jeunes, connus sous les pseudonymes « Horma », « Horli », et « Black’s », ont semé la terreur dans le quartier de la Convalescence de Mamoudzou entre août et octobre 2022, en commettant divers vols et agressions.

Moinatrindri : Dix délinquants dont 9 mineurs devant le tribunal pour des violences devant le tribunal

Moinatrindri : Dix délinquants dont 9 mineurs devant le tribunal pour des violences devant le tribunal

Le 22 mars dernier, le village de Moinatrindri, dans la commune de Boueni, a été le théâtre de violences orchestrées par un groupe de jeunes armés de barres de fer et de pierres. Une partie d’entre eux était cagoulée. Ils ont saccagé plusieurs véhicules stationnés et incendié une tractopelle d’une valeur de 120 000 euros. Ces actes ont été partiellement filmés, facilitant l’enquête.