Solidarité en Petite-Terre : Distribution alimentaire pour la fin du Ramadan

par | 9 Avr 2024 | Culture, Religion

Ce lundi, à l'approche de la fin du Ramadan, un élan de solidarité s'est manifesté en Petite-Terre avec la distribution de colis alimentaires aux familles dans le besoin. Sous un soleil ardent, des bénévoles ont sillonné le territoire pour offrir des denrées et produits essentiels, perpétuant ainsi la tradition d'entraide caractéristique de cette période sacrée.


L’initiative, portée par Oirdi Anli depuis quatre ans, vise à apporter soutien et réconfort aux familles moins fortunées durant le Ramadan, moment de partage et de générosité. Les bénévoles, dans une démarche de Zakât al-Fitr, ont distribué des sacs d’une valeur de 60 euros chacun, contenant des produits variés pour la préparation des repas et des produits de première nécessité rapporte cet article du Journal de Mayotte.

Grâce à la générosité de plus de 400 donateurs, la collecte en ligne a permis de réunir près de 7.000 euros, bénéficiant ainsi à 200 familles sur trois jours de distribution. Ces actions visent à alléger le coût financier du Ramadan pour les ménages, souvent élevé en raison des traditions d’hospitalité et de partage.

Les bénévoles, véritables héros de l’ombre, se sont mobilisés avec leurs propres moyens pour assurer la distribution, parfois même en se rendant directement au domicile des familles ou en fixant des points de rendez-vous accessibles. Cette distribution bienveillante sans critères d’éligibilité reflète la volonté commune de soutenir les plus démunis.

Cette initiative de solidarité, grandissant chaque année, témoigne de la confiance et du soutien de la communauté. Elle est aussi le résultat d’un effort collectif, incluant le soutien de partenaires locaux pour la réalisation des sacs de dons.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Inquiétudes autour de la restauration de la mosquée de Tsingoni

Inquiétudes autour de la restauration de la mosquée de Tsingoni

Le chantier de rénovation de la mosquée de Tsingoni, joyau de l’architecture swahilie à Mayotte, suscite l’inquiétude des historiens et de la communauté locale. Depuis le début de l’année, les travaux sont interrompus, mais c’est surtout l’utilisation controversée de matériaux modernes comme le ciment qui alarme les passionnés du patrimoine.

Mayotte célèbre l’image sous-marine

Mayotte célèbre l’image sous-marine

Du 23 au 26 mai, la MJC de M’Gombani accueille la 29e édition du Festival international de l’image sous-marine de Mayotte. Greg Lecoeur, photographe reconnu comme « Meilleur Photographe sous-marin en 2020 », présidera l’événement. Parmi les temps forts, la première projection du film « Dugong Blues, les dernières sirènes de Mayotte » de Christophe Castagne, offerte gratuitement grâce à France TV.