Quatre migrants clandestins positifs au choléra à Mayotte

par | 11 Avr 2024 | Santé

Mayotte fait face à une inquiétante recrudescence du choléra, avec quatre nouveaux cas confirmés ce mercredi 10 avril, portant à cinq le nombre total de personnes touchées par cette maladie depuis le 18 mars. L'origine de cette nouvelle vague d'infections remonte à l'arrivée sur l'île d'une personne en provenance clandestine, marquant le retour officiel du choléra à Mayotte.


La préfecture a rapidement réagi, annonçant que les nouveaux cas ont été identifiés parmi des personnes interceptées en mer par les forces de lutte contre l’immigration clandestine. Ces individus ont été immédiatement pris en charge au sein de l’unité spécialisée dans le traitement du choléra du Centre hospitalier de Mayotte selon une information Mayotte La 1ère.

Dans un souci de transparence et de prévention, les autorités se montrent rassurantes quant au risque de propagation de la maladie, jugé limité grâce aux procédures d’interpellation et de prise en charge appliquées. Un traitement antibiotique a également été administré à toutes les personnes ayant été en contact avec les cas confirmés, dans l’objectif de circonscrire l’épidémie.

Par ailleurs, en cette journée marquée par la célébration de l’Aïd El-Fitr, la préfecture et l’Agence Régionale de Santé (ARS) de Mayotte rappellent à la population l’importance cruciale de respecter les mesures d’hygiène de base. Ces recommandations incluent la consommation d’eau potable et le lavage régulier des mains pour prévenir toute transmission du choléra. En présence de symptômes évocateurs, il est impératif de contacter sans délai le Centre 15 pour recevoir les orientations nécessaires.

Cette alerte sanitaire survient dans un contexte régional préoccupant, le choléra gagnant également du terrain dans le pays voisin, les Comores, et plus précisément sur l’île d’Anjouan, où quatre décès ont été signalés en une journée. Face à cette escalade, l’Union des Comores envisage l’utilisation d’un vaccin anticholérique pour endiguer l’épidémie.


S’abonner
Notification pour
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Un nouveau mort du Choléra samedi soir

Un nouveau mort du Choléra samedi soir

Le choléra a causé un deuxième décès à Mayotte ce week-end. Une femme de 62 ans, résidant sur les hauteurs de Cavani, est décédée samedi soir. La préfecture a confirmé que la cause du décès est liée au choléra. Les autorités ont immédiatement appliqué le protocole de lutte contre le choléra, procédant à la désinfection du foyer et à la vaccination des cas contacts.

Choléra : un foyer épidémique à Mtzangamouji et 68 cas autochtones

Choléra : un foyer épidémique à Mtzangamouji et 68 cas autochtones

Mayotte fait face à une épidémie de choléra, exacerbée par les défis d’accès à l’eau potable et des lacunes en matière d’assainissement. Santé publique France, en collaboration avec la Cellule régionale de Mayotte et la Réserve sanitaire, intensifie ses efforts pour contrôler la propagation de cette maladie et soutenir les populations affectées.