Détection d’un cas de choléra à La Réunion importé d’Inde

par | 21 Mar 2024 | National, Santé

L'Agence Régionale de Santé (ARS) de La Réunion a annoncé la détection d'un cas de choléra le 20 mars 2024, concernant une personne récemment revenue d'Inde. Face à ce diagnostic, des mesures de précaution ont été immédiatement mises en place, incluant un contact tracing approfondi pour limiter tout risque de propagation.


Le risque de diffusion de cette maladie sur l’île est considéré comme faible sur le territoire Réunionnais selon nos confrères de Zinfos974.

La personne infectée a été rapidement prise en charge au CHU de La Réunion, où son état de santé ne suscite pas d’inquiétude. Des précautions supplémentaires ont été adoptées à l’hôpital pour prévenir toute transmission.

Le choléra, infection bactérienne entraînant diarrhées et vomissements, peut dans certains cas s’avérer sévère et conduire à une déshydratation critique. Sa transmission s’effectue principalement par la consommation d’eau ou d’aliments contaminés, ainsi que par le manque d’hygiène. Les cas graves concernent surtout les individus en situation de vulnérabilité, tels que ceux vivant dans des conditions d’hygiène précaires, en état de dénutrition, ou sans accès à de l’eau potable.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

« Chaos généralisé » en Guyane : une pharmacienne de 34 ans assassinée

« Chaos généralisé » en Guyane : une pharmacienne de 34 ans assassinée

La ville de Saint-Laurent-du-Maroni et, plus largement, toute la Guyane, sont plongées dans une profonde consternation après l’assassinat tragique d’Hélène Tarcy-Cétout, pharmacienne de 34 ans, mère de quatre enfants. Le meurtre a eu lieu ce lundi à l’aube, alors qu’elle ouvrait sa pharmacie, un acte d’une rare violence perpétré par un individu sans domicile fixe. Cet événement tragique survient dans un contexte de montée alarmante de la violence dans la région, exacerbant l’inquiétude et la tristesse au sein de la communauté.

Leptospirose : Déjà plus de cas qu’en 2023

Leptospirose : Déjà plus de cas qu’en 2023

Mayotte fait face à une hausse préoccupante des cas de leptospirose depuis le début de l’année 2024, surpassant déjà le total de l’année précédente. Selon Santé Publique France, 75 cas ont été enregistrés de janvier à mars, dépassant les 53 cas de toute l’année 2023.

Alerte dengue à Mayotte : Mesures de prévention urgentes

Alerte dengue à Mayotte : Mesures de prévention urgentes

L’Agence Régionale de Santé (ARS) et la préfecture de Mayotte tirent la sonnette d’alarme suite à la confirmation de deux cas autochtones de dengue sur l’île. En cette période de saison des pluies, propice à la prolifération des moustiques, vecteurs de cette maladie, une vigilance accrue est recommandée.