Les professionnels de santé autorisés à pratiquer des tests rapides contre le choléra

par | 21 Mar 2024 | Santé

Face à l'urgence sanitaire liée à l'apparition d'un premier cas de choléra à Mayotte, le Ministère du Travail, de la Santé et des Solidarités a pris des mesures décisives pour prévenir la propagation de la maladie.


Le Ministre Frédéric Valletoux a autorisé l’emploi de tests rapides d’orientation diagnostique (TROD) pour le choléra, répondant ainsi à la menace posée par l’épidémie de choléra aux Comores.

Cette démarche permet à un large éventail de professionnels de santé – incluant médecins, infirmiers, pharmaciens, et même vétérinaires et sapeurs-pompiers formés au secours d’urgence – de réaliser des TROD. Ces tests fournissent un résultat en seulement dix minutes, permettant une réaction rapide pour les cas suspects, avant confirmation par des analyses biologiques plus poussées rapporte le JDM.

Déjà des milliers de TROD ont été distribués sur l’île, comme l’a souligné Olivier Brahic, directeur de l’ARS Mayotte, lors d’une conférence de presse.

En cas d’aggravation de la situation sanitaire, il est prévu d’étendre l’utilisation des TROD à la médecine de ville et aux centres médicaux de référence à travers l’île, bien que cette mesure ne soit pas encore activée.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Leptospirose : Déjà plus de cas qu’en 2023

Leptospirose : Déjà plus de cas qu’en 2023

Mayotte fait face à une hausse préoccupante des cas de leptospirose depuis le début de l’année 2024, surpassant déjà le total de l’année précédente. Selon Santé Publique France, 75 cas ont été enregistrés de janvier à mars, dépassant les 53 cas de toute l’année 2023.

Alerte dengue à Mayotte : Mesures de prévention urgentes

Alerte dengue à Mayotte : Mesures de prévention urgentes

L’Agence Régionale de Santé (ARS) et la préfecture de Mayotte tirent la sonnette d’alarme suite à la confirmation de deux cas autochtones de dengue sur l’île. En cette période de saison des pluies, propice à la prolifération des moustiques, vecteurs de cette maladie, une vigilance accrue est recommandée.