Exclus du renouvellement de la flotte, les pêcheurs de Mayotte crient à l’injustice

par | 3 Avr 2024 | Economie, Ressources

Face à l'exclusion de Mayotte des aides au renouvellement de la flotte de pêche réservées aux régions ultrapériphériques de l'Union Européenne, la frustration monte chez les pêcheurs locaux. Une manifestation est organisée aujourd'hui.


Le Ministère des Outre-mer, en date du 28 mars, a confirmé l’extension de ces aides à tous les départements d’outre-mer, exception faite de Mayotte, suscitant l’incompréhension et la colère. Cette décision, perçue comme une marginalisation du département, soulève des questions quant à sa justification, probablement liée au manque de données sur la pêche locale rapporte le JDM.

En 2017, l’Europe avait ouvert la porte à une dérogation pour les flottes artisanales des RUP, incluant Mayotte, sous condition d’équilibre entre capacité et possibilités de pêche. Toutefois, les difficultés à fournir des statistiques fiables sur la pêche artisanale semblent avoir freiné l’application de cette aide à Mayotte, malgré un budget alloué de 63,8 millions d’euros jusqu’en 2026.

Cette situation a poussé l’Association des Pêcheurs du Sud (APS) à organiser une manifestation le 3 avril 2024, lors de la visite de la ministre des Outre-mer, dénonçant un blocage des fonds et une discrimination à l’encontre des pêcheurs mahorais.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Fin de la grève à La Poste

Fin de la grève à La Poste

Après trois semaines de grève, les syndicats de La Poste ont annoncé la fin de la mobilisation ce lundi 15 juillet, suite à la signature d’un protocole d’accord avec la direction.

Un rapport de la CRC sur Mlezi Maore recommande une meilleure gestion

Un rapport de la CRC sur Mlezi Maore recommande une meilleure gestion

La chambre régionale des comptes a publié vendredi dernier son rapport sur la gestion de l’association de solidarité Mlezi Maore. Ce rapport met en lumière plusieurs points nécessitant des améliorations, notamment la clarification des statuts de l’association, la sécurisation des recrutements, et le respect des obligations légales envers les comités sociaux.