Uniforme scolaire en Outre-mer : Une expérimentation pour réduire les inégalités

par | 17 Jan 2024 | Education, National

L'expérimentation de l'uniforme scolaire en Guyane, à Mayotte et à La Réunion a été confirmée par le président Emmanuel Macron lors de sa conférence de presse à l'Élysée le 16 janvier. Cette initiative, initialement proposée par l'ancien ministre de l'Éducation, Gabriel Attal, en décembre, débutera cette année dans 100 écoles, collèges et lycées français volontaires, y compris dans ces territoires d'Outre-mer.


L’objectif de cette mesure est d’égaliser les conditions scolaires et de combattre le « déterminisme social » dès le jeune âge, nous apprend La 1ère. Les établissements en Guyane, à Mayotte et à La Réunion expérimenteront cette uniformisation, avec un collège en Guyane, trois à La Réunion et quatre établissements à Mayotte impliqués. Si l’expérience est concluante, l’uniforme pourrait devenir obligatoire dans tous les établissements scolaires français d’ici 2026.

Cette mesure s’inscrit dans un contexte où, dans de nombreux territoires d’Outre-mer, l’uniforme est déjà une pratique courante, perçue davantage comme une tradition que comme une uniformisation républicaine. Emmanuel Macron a mis l’accent sur cette initiative dans le cadre de son projet pour une France « plus forte et plus juste« , incluant des réformes majeures dans l’éducation nationale.

Outre l’expérimentation de l’uniforme, le président a abordé d’autres sujets nationaux, tels que la régulation de l’usage des écrans chez les jeunes, la lutte contre le trafic de drogue, et des réformes visant à stimuler la croissance et à réformer le marché du travail.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Européennes : Plus de la moitié des mahorais votent rassemblement national

Européennes : Plus de la moitié des mahorais votent rassemblement national

La préfecture de Mayotte a publié les résultats provisoires des élections européennes de ce dimanche. Le taux de participation est particulièrement bas cette année, avec seulement 19,94% des électeurs qui se sont rendus aux urnes, contre 28,64% en 2019. Cette chute de près de 10 points reflète une tendance observée dans l’ensemble des Outre-mer.

Violentes rixes à la sortie des collèges de Tsararano et Mgombani

Violentes rixes à la sortie des collèges de Tsararano et Mgombani

Hier, une bagarre d’une rare violence a éclaté à la sortie du collège de Tsararano. Des jeunes de Dembeni, Iloni et Tsararano se sont affrontés, obligeant les villageois à intervenir pour tenter de calmer les esprits. Cependant, leurs efforts se sont avérés insuffisants, et la situation est rapidement devenue hors de contrôle. Les forces de l’ordre ont dû intervenir pour disperser les jeunes et sécuriser la sortie des classes.

Prostitution précoce à Mayotte : Une réalité alarmante

Prostitution précoce à Mayotte : Une réalité alarmante

Du 3 au 9 juin 2024, la Semaine de la santé sexuelle se déroule à Mayotte, mettant en lumière des problématiques de santé publique préoccupantes. Aujourd’hui, lors d’un colloque organisé par la Protection Maternelle et Infantile (PMI) à l’hémicycle Younoussa Bamana, une étude alarmante sur la prostitution a été présentée.