Une augmentation alarmante des cas de SIDA sur l’île

par | 13 Mai 2024 | Santé

Alors que le ministre de la Santé, Frédéric Valletoux, concentrait sa visite à Mayotte sur la lutte contre le choléra, une autre urgence sanitaire a capté son attention : l'augmentation alarmante des cas de VIH sur l'île.


Des chiffres alarmants

La santé sexuelle était également à l’ordre du jour lors de sa visite ce vendredi. En effet, depuis le début de l’année, 75 nouveaux cas de VIH ont été identifiés, dont 25% étaient déjà au stade du sida lors du diagnostic. Le nombre de personnes suivies pour le VIH à Mayotte a grimpé de 324 en 2019 à 505 en 2023 rapporte le JDM.

Un camion de dépistage pour répondre à la crise

Face à cette situation préoccupante, les acteurs locaux de santé, comme l’association Nariké M’Sada, ont mis en place un camion de dépistage itinérant. Cette initiative vise à faciliter l’accès au dépistage des maladies sexuellement transmissibles mais aussi d’autres maladies comme le diabète et l’hypertension. Depuis son lancement, le camion a permis de vacciner plus de 3.700 personnes dans le seul quartier de Kirson.

L’accès à la prévention, un enjeu majeur

Moncef Mouhoudhoire, directeur de Nariké M’Sada, a souligné les défis liés à la prévention sexuelle, souvent mise en second plan en raison de multiples crises sanitaires. Le camion itinérant, qui propose également des protections contre les IST, représente une solution pratique face au manque de moyens de transport et à la concentration des services de santé à Mamoudzou.

Inauguration d’une Unité Mobile de Dépistage du VIH à Mayotte : Une Nouvelle Arme Contre la Propagation du Virus

Un combat continu contre l’offre de soins hospitalo-centrée

Pour contrer l’offre de soins centrée sur les hôpitaux, des antennes CeGIDD ont été ouvertes à Sada et Petite-Terre, et une ligne d’écoute a été mise en place pour informer et orienter la population. Cette initiative, bien que saluée par le ministre, met en lumière la nécessité de renforcer les mesures de prévention et de dépistage sur l’ensemble du territoire pour endiguer cette épidémie silencieuse qui menace Mayotte.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Un nouveau mort du Choléra samedi soir

Un nouveau mort du Choléra samedi soir

Le choléra a causé un deuxième décès à Mayotte ce week-end. Une femme de 62 ans, résidant sur les hauteurs de Cavani, est décédée samedi soir. La préfecture a confirmé que la cause du décès est liée au choléra. Les autorités ont immédiatement appliqué le protocole de lutte contre le choléra, procédant à la désinfection du foyer et à la vaccination des cas contacts.

Choléra : un foyer épidémique à Mtzangamouji et 68 cas autochtones

Choléra : un foyer épidémique à Mtzangamouji et 68 cas autochtones

Mayotte fait face à une épidémie de choléra, exacerbée par les défis d’accès à l’eau potable et des lacunes en matière d’assainissement. Santé publique France, en collaboration avec la Cellule régionale de Mayotte et la Réserve sanitaire, intensifie ses efforts pour contrôler la propagation de cette maladie et soutenir les populations affectées.