Tensions à Madagascar : Gaz lacrymogènes contre l’opposition avant les élections

par | 2 Oct 2023 | International

Les préparatifs pour les élections présidentielles à Madagascar, prévues pour début novembre, ont pris un tournant tendu ce lundi. Les forces de sécurité ont dispersé un rassemblement de candidats de l'opposition à la présidentielle en utilisant des gaz lacrymogènes sur la place du 13-Mai à Antananarivo, le lieu historique de contestations politiques dans la capitale malgache.


Onze personnalités de l’opposition, y compris l’ex-président Marc Ravalomanana, avaient convoqué cette manifestation « pour faire entendre leurs voix« . Le rassemblement n’était pas autorisé par les autorités, et plusieurs centaines de policiers avaient déjà bouclé la place tôt le matin rapporte Jeune Afrique.

Cette action des forces de l’ordre intervient dans un climat déjà alourdi par les accusations d’opposants politiques, qui évoquent un « coup d’État institutionnel ». Ils critiquent notamment des décisions de justice favorables au président sortant, Andry Rajoelina, également candidat aux prochaines élections.

Le président Rajoelina, qui a pris le pouvoir en 2009 suite à une mutinerie, avait été élu en 2018. Il est actuellement au centre d’une controverse concernant sa nationalité, des rumeurs affirmant qu’il a été naturalisé français en 2014.

Dans une récente allocution, Andry Rajoelina a dénoncé une crise politique « créée de toutes pièces » et a affirmé que « c’est une crise créée de toutes pièces. Si les candidats aimaient la patrie, ils n’agiraient pas ainsi à l’approche de l’élection« .

La situation tendue à Madagascar a attiré l’attention internationale. L’Union européenne et les États-Unis ont déclaré suivre « avec la plus grande vigilance » la préparation des élections présidentielles.

Si aucun candidat ne remporte plus de 50 % des voix lors du premier tour, un second tour est prévu pour le 20 décembre. Le climat de tension actuel rend incertaine la tenue d’un scrutin paisible et transparent.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Accident aérien à Mohéli : Un décollage raté pour « R Komor »

Accident aérien à Mohéli : Un décollage raté pour « R Komor »

Un incident aérien a perturbé la tranquillité matinale à l’aéroport Bandar Es Salam de Mohéli ce dimanche, impliquant un avion de la compagnie « R Komor ». L’appareil, un Folker 50, a échoué lors de sa tentative de décollage, aboutissant à un arrêt d’urgence qui a conduit l’avion à finir sa course dans une mangrove adjacente à la piste.