Opération « Tempête 976 » : Bilan des actions militaires et judiciaires

par | 9 Nov 2023 | Insécurité, Justice

Du 28 octobre au 3 novembre 2023, l'opération "Tempête 976" s'est déroulée sur l'île de Mayotte. Cette opération a mobilisé 670 militaires et a conduit à neuf opérations judiciaires qui ont abouti à l'interpellation de 13 individus. En plus de ces opérations, des dispositifs d'ordre public, tels que des contrôles de flux et des actions de lutte contre l'immigration clandestine, ont également été mis en place.


Les opérations judiciaires ont couvert diverses affaires, notamment :

  1. Trafic de stupéfiants : Dans le cadre d’une enquête sur le trafic de stupéfiants, 46,8 kilogrammes de cannabis (36,1 kg de résine et 10,7 kg d’herbe) ont été saisis sur un thonier. Le suspect, de nationalité malgache, a été condamné à deux ans de prison ferme.
  2. Tentatives d’homicide : Trois individus de nationalité française recherchés pour des tentatives d’homicide liées à des affrontements entre bandes rivales ont été interpellés et placés en garde à vue. Un autre individu recherché pour une tentative d’homicide à Ouangani a été interpellé, placé en garde à vue, et condamné à 18 mois de prison ferme en comparution immédiate.
  3. Viol : Un individu a été interpellé en flagrance pour un viol commis le 27 octobre 2023.
  4. Escroquerie : Un individu se faisant passer pour un avocat dans le but de recevoir des fonds a été placé en garde à vue.
  5. Soumission de personnes vulnérables à des conditions indignes d’hébergement : Un couple et leur fils, de nationalité française, ont été interpellés dans le cadre d’une enquête sur la soumission de personnes vulnérables à des conditions indignes d’hébergement. Quatre bâtiments, abritant 89 personnes dont 52 enfants, ont été contrôlés, et 7 000 euros ont été saisis. Les suspects ont été libérés en attendant une notification d’une ordonnance de saisie immobilière.
  6. Construction illicite en zone protégée : Deux individus de nationalité française, non connus de la documentation judiciaire, ont été interrogés en tant que suspects libres pour une construction illicite en zone protégée.
  7. Vol avec violences en réunion : Trois mineurs, connus de la documentation judiciaire, ont été placés en garde à vue dans le cadre d’une enquête sur un vol avec violences en réunion. Ils ont été libérés pour poursuite de l’enquête en vue d’identifier un quatrième suspect.
  8. Détention d’armes : Lors d’un contrôle de zone le 30 octobre 2023, un étranger en situation irrégulière a été placé en garde à vue et a fait l’objet d’une mesure de reconduite pour détention d’armes, dont deux mortiers d’artifice, trois machettes et deux marteaux dissimulés dans la roue de secours.

En plus de ces opérations judiciaires, de nombreuses opérations de contrôle de zone ont été menées, y compris des contrôles des bus scolaires en coordination avec l’opérateur de transports scolaires TRANSDEV.

Ces opérations ont permis de maintenir l’ordre public à Mayotte au cours de la semaine écoulée rapporte le ministère de l’Intérieur et des Outre-mer.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Des précisions sur Wuambushu 2 avant le début de l’opération

Des précisions sur Wuambushu 2 avant le début de l’opération

L’opération Wuambushu 2, un tournant dans la lutte contre l’insécurité et l’immigration clandestine à Mayotte, est sur le point de démarrer. Annoncée par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin en février, cette opération ciblera des quartiers spécifiques identifiés pour leurs activités criminelles. Selon la ministre déléguée aux Outre-mer, Marie Guévenoux, cette opération ne se limitera pas à des interventions massives mais s’appuiera sur des actions précises basées sur des renseignements détaillés.

Koungou : Prolongation de garde à vue pour le maire et le DGS

Koungou : Prolongation de garde à vue pour le maire et le DGS

A Koungou, le maire Assani Saindou Bamcolo et son Directeur Général des Services, Alain Manteau, sont retenus en garde à vue depuis vendredi. Ils sont suspectés de favoritisme, détournement de fonds publics, prise illégale d’intérêt et recel de ces infractions.

Barricades et caillassages perturbent la circulation ce lundi matin

Barricades et caillassages perturbent la circulation ce lundi matin

Ce lundi 15 avril, la tranquillité matinale de Mayotte a été brisée par des incidents violents à Koungou et Mamoudzou, notamment près du rond-point du Baobab. Des barricades sauvages et des jets de pierres ont ciblé plusieurs véhicules, y compris des bus scolaires, entraînant une interruption temporaire de la circulation.