Madagascar : Escalade de violence avant l’élection présidentielle

par | 14 Nov 2023 | International

À quelques jours de l'élection présidentielle à Madagascar, la situation devient de plus en plus tendue. Le collectif des 10 candidats d'opposition, mobilisé depuis un mois, a appelé à manifester contre la tenue du scrutin. Plus de 3000 membres des forces de l'ordre ont été déployés pour protéger la place du 13 mai, un lieu chargé d'histoire marquée par des coups d'État passés à Madagascar.


La manifestation a rapidement dégénéré lorsque des barricades enflammées ont été érigées dans le quartier Behoririka au centre de Tananarive. Des centaines de manifestants ont répondu à l’appel du collectif, exprimant leur préoccupation quant à l’équité de l’élection et dénonçant des irrégularités présumées telles que des doublons et des triplons sur les listes électorales, remettant en question l’État de droit rapporte Le Journal de Mayotte.

Les affrontements entre les manifestants et les forces de l’ordre ont été violents, avec des échanges de pierres et de grenades lacrymogènes, ainsi que des charges policières répétées. Certains manifestants ont utilisé des armes artisanales pour se défendre. La situation a perduré une grande partie de l’après-midi.

Parmi les 10 candidats du collectif, seul Rolland Ratsiraka a été aperçu en train de saluer la foule. L’absence de leadership clair parmi les manifestants a rendu difficile leur organisation pour atteindre la place du 13 mai, et finalement, ils ont été contraints de se retirer face à la force des forces de sécurité, qui étaient massivement présentes ce jour-là.

La préfecture de police de Tananarive a rapporté 11 arrestations et 4 agents blessés, tandis que la Croix-Rouge malgache a pris en charge 10 blessés non graves parmi les manifestants et quelques gendarmes. Le préfet de police a averti que la sécurité serait renforcée jusqu’à la fin de l’élection, reflétant ainsi l’atmosphère tendue qui règne à l’approche du scrutin présidentiel.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Accident aérien à Mohéli : Un décollage raté pour « R Komor »

Accident aérien à Mohéli : Un décollage raté pour « R Komor »

Un incident aérien a perturbé la tranquillité matinale à l’aéroport Bandar Es Salam de Mohéli ce dimanche, impliquant un avion de la compagnie « R Komor ». L’appareil, un Folker 50, a échoué lors de sa tentative de décollage, aboutissant à un arrêt d’urgence qui a conduit l’avion à finir sa course dans une mangrove adjacente à la piste.