Le réaménagement du front de mer de Mamoudzou en débat

par | 18 Mar 2024 | Economie, Société

L'avenir du front de mer de Mamoudzou, sujet de préoccupations et de discussions animées, a rassemblé vendredi après-midi politiques, acteurs économiques, urbanistes, architectes et citoyens. Lors de cette réunion publique, initiée suite à une consultation menée du 26 décembre 2023 au 26 janvier 2024, la Ville a exposé les attentes de la population.


Sous l’égide de Hamidani Magoma, 2ème adjoint au maire, et avec la collaboration de l’agence VE2A de La Réunion, deux visions d’aménagement ont été présentées : l’une privilégiant un espace végétalisé pour un confort accru et une séparation avec le trafic routier, et l’autre favorisant une continuité urbaine avec le reste de la ville, conservant l’accès à la plage près de la pointe Mahabou.

La discussion a rapidement souligné des divergences : des préoccupations majeures sur la sécurité, la propreté, et surtout, l’intégration des enjeux de stationnement et de résilience aux conditions climatiques extrêmes. Des voix s’élèvent pour un aménagement plus pragmatique, tenant compte des grandes marées, des tempêtes, voire des cyclones, plaidant pour l’installation de digues.

L’intervention des restaurateurs et des professionnels de la mer, essentiels à l’animation du front de mer, a mis en lumière l’omission préoccupante de places de parking dans les projets proposés, essentielles pour soutenir leur activité et celle du front de mer rapporte le JDM.

Cette réunion a également été le théâtre de frustrations, notamment concernant la gestion du temps et la participation des acteurs locaux dans la conception du projet. L’appel à un arrêt prématuré de la réunion pour la prière a suscité des réactions négatives, exacerbant le sentiment d’un processus décisionnel déjà arrêté.

En dépit de ces tensions, l’engagement du 2ème adjoint du maire à prendre en compte les remarques formulées offre une lueur d’espoir pour une troisième consultation qui pourrait réconcilier les différentes attentes.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Le sénateur Saïd Omar Oili demande des précisions sur Wuambushu 2

Le sénateur Saïd Omar Oili demande des précisions sur Wuambushu 2

Le sénateur Saïd Omar Oili se positionne en fervent défenseur des intérêts de Mayotte, mettant en lumière les défis démographiques auxquels l’île fait face. Récemment, il a initié deux actions significatives visant à solliciter l’attention et l’action du gouvernement sur ces questions cruciales.

« Chaos généralisé » en Guyane : une pharmacienne de 34 ans assassinée

« Chaos généralisé » en Guyane : une pharmacienne de 34 ans assassinée

La ville de Saint-Laurent-du-Maroni et, plus largement, toute la Guyane, sont plongées dans une profonde consternation après l’assassinat tragique d’Hélène Tarcy-Cétout, pharmacienne de 34 ans, mère de quatre enfants. Le meurtre a eu lieu ce lundi à l’aube, alors qu’elle ouvrait sa pharmacie, un acte d’une rare violence perpétré par un individu sans domicile fixe. Cet événement tragique survient dans un contexte de montée alarmante de la violence dans la région, exacerbant l’inquiétude et la tristesse au sein de la communauté.

(vidéo) Tsoundzou 2 cible d’une opération de police éclair

(vidéo) Tsoundzou 2 cible d’une opération de police éclair

Hier, le quartier de Tsoundzou 2 a été le théâtre d’une intervention rapide de la police nationale, supervisée sur le terrain par le préfet de Mayotte, François-Xavier Bieuville. Cette opération coup de poing s’inscrit dans une série d’actions destinées à maintenir l’ordre et la sécurité dans des zones sensibles de l’île.