Inflation : une hausse de 1,6% en trois mois, supérieure à l’inflation nationale

par | 23 Avr 2024 | Economie

À Mayotte, les prix ont augmenté de 1,6% entre janvier et mars 2024, dépassant l'inflation nationale de 2,3% sur l'année. L'INSEE, malgré des difficultés de collecte dues aux blocages sur l'île, note une forte hausse des tarifs énergétiques. En particulier, les prix de l'électricité ont bondi de 19,9% suite à la fin du bouclier tarifaire, une mesure gouvernementale instaurée pour limiter l'impact de la crise énergétique post-conflit en Ukraine.


Les carburants ont également vu leurs prix grimper, avec une augmentation de 3,1% pour le supercarburant et du gazole. Cependant, le prix de la bouteille de gaz reste inchangé. Outre l’énergie, l’alimentation connaît une légère hausse, particulièrement notable pour les produits frais (+2,5%) rapporte le JDM.

Les produits manufacturés reprennent eux aussi une trajectoire ascendante, avec une notable augmentation des prix de l’habillement et des chaussures (+5,2%) après la période des soldes de janvier, en partie due aux achats avant le Ramadan. Côté services, l’augmentation est plus modérée (+0,6%), avec une hausse des coûts de logement et de communication, mais une baisse dans les services de transport en raison de la période creuse des vacances.

Cette période d’inflation, bien que marquée par une augmentation des coûts dans plusieurs secteurs, montre tout de même une tendance moins alarmante que l’année précédente où Mayotte avait enregistré une inflation annuelle de 5,4% en mars 2023.

Retrouvez le rapport de l’INSEE D’avril à Mayotte en téléchargement ci-dessous ou sur leur site internet.

Insee_a_Mayotte


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Opération de restauration forestière à Acoua

Opération de restauration forestière à Acoua

Les autorités de Mayotte intensifient leurs efforts pour contrer l’agriculture illégale qui menace l’équilibre écologique de l’île. En fin de semaine, une opération conjointe entre la gendarmerie, les agents du conseil départemental et de la Direction de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt (DAAF) a été menée dans la forêt départementale d’Hachirongou à Acoua. L’objectif était la destruction de trois hectares de cultures illégales, notamment de canne à sucre, piment, songe, manioc et bananiers.

Nouvel aéroport à Bouyouni : présentation à la rentrée

Nouvel aéroport à Bouyouni : présentation à la rentrée

L’avenir aérien de Mayotte se dessine. Le ministre des Transports, Patrice Vergriete, a confirmé que le projet du nouvel aéroport à Bouyouni sera présenté officiellement à la rentrée parlementaire, suite à la réalisation des premières études.