Inauguration imminente d’une maison médicale à Ouangani

par | 18 Avr 2024 | Santé

La communauté de Ouangani s'apprête à inaugurer une nouvelle maison médicale ce samedi 20 avril 2024, un centre médical moderne destiné à répondre aux besoins de santé de près de 50 000 habitants de la Communauté de Communes Centre Ouest (3CO).


Cet établissement polyvalent, situé au 28, rue École Barakani 2, regroupera une large gamme de services de santé incluant une pharmacie, des cabinets de médecins généralistes, des sages-femmes, un échographiste, ainsi que des spécialistes en cardiologie, chirurgie orthopédique, et plus encore selon L’info Kwezi.

Le projet, qui a coûté 2 982 054 euros, a bénéficié d’un soutien financier de 500 000 euros du Conseil départemental, qui a également fourni le terrain. Cette initiative vise à pallier le manque d’accès aux soins médicaux dans la région, souvent considérée comme un désert médical. La maison médicale a déjà commencé à fonctionner à un rythme de cent consultations quotidiennes en médecine générale et prévoit d’étendre rapidement ses services avec l’ouverture prochaine de nouveaux cabinets spécialisés.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Un nouveau mort du Choléra samedi soir

Un nouveau mort du Choléra samedi soir

Le choléra a causé un deuxième décès à Mayotte ce week-end. Une femme de 62 ans, résidant sur les hauteurs de Cavani, est décédée samedi soir. La préfecture a confirmé que la cause du décès est liée au choléra. Les autorités ont immédiatement appliqué le protocole de lutte contre le choléra, procédant à la désinfection du foyer et à la vaccination des cas contacts.

Choléra : un foyer épidémique à Mtzangamouji et 68 cas autochtones

Choléra : un foyer épidémique à Mtzangamouji et 68 cas autochtones

Mayotte fait face à une épidémie de choléra, exacerbée par les défis d’accès à l’eau potable et des lacunes en matière d’assainissement. Santé publique France, en collaboration avec la Cellule régionale de Mayotte et la Réserve sanitaire, intensifie ses efforts pour contrôler la propagation de cette maladie et soutenir les populations affectées.