Homicide par balle sur fond de guerre de gang mardi soir

par | 29 Fév 2024 | Faits divers, Insécurité

La nuit de mardi à Majikavo Koropa a été le théâtre d'un sanglant règlement de comptes, marquant un nouveau chapitre dans la guerre des gangs à Mayotte. Un jeune homme de 23 ans, récemment sorti de prison et réinséré professionnellement, a perdu la vie. De nouveaux éléments du parquet indiquent un violent affrontement entre les bandes de Gotham et Medellin.


Dans le secteur de Majikavo Koropa à Mayotte, un événement a ravivé les tensions entre deux bandes rivales, Gotham et Medellin, entraînant la mort d’un jeune homme de 23 ans mardi soir. Selon des témoins, la victime, récemment libérée de prison et employée au Douka Be des Hauts Vallons, a été tuée dans un affrontement lié à un conflit territorial.

Le procureur Yann Le Bris a confirmé que cette escalade de violence résultait d’une confrontation directe entre les deux groupes, ayant abouti à une fusillade meurtrière.

Un suspect, identifié comme K. et également employé dans le commerce, aurait été appréhendé. Cet incident souligne une fois de plus le problème persistant du trafic d’armes à feu, avec des armes qui continuent d’arriver clandestinement par voie maritime.

L’autopsie prévue devrait fournir plus de détails sur les circonstances exactes du décès, dans un contexte local déjà marqué par des rivalités mortelles souligne le JDM.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Le sénateur Saïd Omar Oili demande des précisions sur Wuambushu 2

Le sénateur Saïd Omar Oili demande des précisions sur Wuambushu 2

Le sénateur Saïd Omar Oili se positionne en fervent défenseur des intérêts de Mayotte, mettant en lumière les défis démographiques auxquels l’île fait face. Récemment, il a initié deux actions significatives visant à solliciter l’attention et l’action du gouvernement sur ces questions cruciales.

« Chaos généralisé » en Guyane : une pharmacienne de 34 ans assassinée

« Chaos généralisé » en Guyane : une pharmacienne de 34 ans assassinée

La ville de Saint-Laurent-du-Maroni et, plus largement, toute la Guyane, sont plongées dans une profonde consternation après l’assassinat tragique d’Hélène Tarcy-Cétout, pharmacienne de 34 ans, mère de quatre enfants. Le meurtre a eu lieu ce lundi à l’aube, alors qu’elle ouvrait sa pharmacie, un acte d’une rare violence perpétré par un individu sans domicile fixe. Cet événement tragique survient dans un contexte de montée alarmante de la violence dans la région, exacerbant l’inquiétude et la tristesse au sein de la communauté.

(vidéo) Tsoundzou 2 cible d’une opération de police éclair

(vidéo) Tsoundzou 2 cible d’une opération de police éclair

Hier, le quartier de Tsoundzou 2 a été le théâtre d’une intervention rapide de la police nationale, supervisée sur le terrain par le préfet de Mayotte, François-Xavier Bieuville. Cette opération coup de poing s’inscrit dans une série d’actions destinées à maintenir l’ordre et la sécurité dans des zones sensibles de l’île.