58 cas de choléra confirmés sur l’île

par | 7 Mai 2024 | Santé

La situation sanitaire à Mayotte continue de préoccuper, avec un total de 58 cas confirmés de choléra rapportés par l'Agence Régionale de Santé (ARS) depuis le début de l'épidémie le 19 mars. Actuellement, six de ces cas sont encore actifs et 380 cas contacts ont été identifiés.


En bref :

  • 58 cas confirmés par l’ARS depuis le début de l’épidémie,
  • 6 cas de choléra sont actifs,
  • 380 cas contacts identifiés.

Les autorités sanitaires ont intensifié leurs efforts pour endiguer la propagation de la maladie. En plus des centres de dépistage, des unités mobiles de vaccination ont été mises en place et une nouvelle unité de prise en charge du choléra a été inaugurée au centre médical de Dzoumogné. L’ARS indique également que 4,058 personnes ont été vaccinées dans le cadre de la campagne de vaccination accélérée.

La ministre déléguée aux Outre-mer, Marie Guévenoux, lors de sa récente visite à Mayotte, a annoncé l’expansion de l’unité de choléra au Centre Hospitalier de Mayotte (CHM) pour y ajouter vingt lits supplémentaires. Cette mesure vise à améliorer la capacité d’accueil et de traitement des patients atteints.

Le ministre délégué à la Santé, Frédéric Valletoux, est également attendu dans le département les 9 et 10 mai pour une évaluation directe de la situation et pour rencontrer les équipes médicales en première ligne rapporte La 1ère.

Ces développements interviennent alors que les premiers cas de choléra à Mayotte étaient initialement liés à l’épidémie aux Comores, en particulier à Anjouan, mais la détection de cas autochtones à Koungou fin avril a marqué une accélération de la propagation locale de la maladie. Les autorités continuent de mettre en œuvre des stratégies de réponse rapide pour contrôler l’épidémie et protéger la santé publique.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Un nouveau mort du Choléra samedi soir

Un nouveau mort du Choléra samedi soir

Le choléra a causé un deuxième décès à Mayotte ce week-end. Une femme de 62 ans, résidant sur les hauteurs de Cavani, est décédée samedi soir. La préfecture a confirmé que la cause du décès est liée au choléra. Les autorités ont immédiatement appliqué le protocole de lutte contre le choléra, procédant à la désinfection du foyer et à la vaccination des cas contacts.

Choléra : un foyer épidémique à Mtzangamouji et 68 cas autochtones

Choléra : un foyer épidémique à Mtzangamouji et 68 cas autochtones

Mayotte fait face à une épidémie de choléra, exacerbée par les défis d’accès à l’eau potable et des lacunes en matière d’assainissement. Santé publique France, en collaboration avec la Cellule régionale de Mayotte et la Réserve sanitaire, intensifie ses efforts pour contrôler la propagation de cette maladie et soutenir les populations affectées.