Affrontements et incendies à Tsingoni : Plusieurs familles déplacées

par | 5 Juil 2024 | A la Une, Faits divers, Insécurité, Société

Des violences nocturnes ont éclaté à Tsingoni, ravageant un quartier non urbanisé et laissant de nombreuses familles sans abri. La nuit dernière, des incendies violents ont détruit quatre cases en tôle, forçant le relogement en urgence de huit adultes et vingt-quatre enfants par le centre communal d'action sociale de Tsingoni.


Un contexte de violence et de chaos

Les flammes ont ravagé les habitations, mais la situation s’est aggravée avec des affrontements armés impliquant une dizaine de personnes cagoulées et armées de machettes rapportent nos confrères de L’info Kwezi. Ces individus ont attaqué les occupants des cases détruites. Un homme a été gravement blessé à la tête, au cou et aux bras. Les secours, rapidement intervenus, ont pris en charge la victime dont le pronostic vital n’est pas engagé.

Intervention des forces de l’ordre

Les forces de l’ordre ont été mobilisées pour sécuriser la zone et permettre l’intervention des pompiers. Elles ont dû faire face aux assaillants armés, réussissant finalement à les mettre en fuite.

Enquête en cours

Les autorités cherchent à comprendre les motivations derrière cette attaque violente. S’agit-il d’un règlement de comptes entre bandes rivales ou d’une expédition punitive entre voyous ? Les enquêteurs de la gendarmerie nationale travaillent pour élucider les circonstances exactes de ces événements dramatiques.


S’abonner
Notification pour
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Naufrage d’un pétrolier Comorien : 16 marins disparus

Naufrage d’un pétrolier Comorien : 16 marins disparus

Un drame maritime s’est produit au large des côtes omanaises, lundi 15 juillet 2024, vers 21h45. Un pétrolier battant pavillon des Comores, avec à son bord 16 membres d’équipage (13 Indiens et 3 Sri Lankais), a chaviré à environ 46 km de la côte d’Oman.