Une plainte déposée contre la Mahoraise des Eaux

par | 8 Jan 2024 | Justice, Ressources

La crise de l'eau à Mayotte, exacerbée par une sécheresse sévère et des infrastructures insuffisantes, a conduit des habitants et une entreprise locale à porter plainte contre le Syndicat intercommunal d'eau et d'assainissement de Mayotte (SIEAM) et son délégataire, la Société Mahoraise des Eaux (SMAE), une filiale de Vinci.


Déposée le 28 décembre au parquet de Mamoudzou, la plainte met en cause les mesures de gestion de l’eau dans le département.

 

Plainte des Habitants : Accusations et Espérances

 

La plainte, soutenue par quinze habitants et une entreprise mahoraise, accuse le SIEAM et la SMAE de ne pas garantir une eau de qualité rapporte La 1ère. Les plaignants évoquent une eau boueuse et parfois contaminée, entraînant des maladies gastriques et un manque d’hygiène. Ils dénoncent également la négligence dans la protection des réservoirs d’eau, exposant l’eau à la contamination par les animaux. L’entreprise plaignante souligne en outre une baisse de son chiffre d’affaires en raison du manque d’eau.

Objectif de la Plainte : Fin de l’Impunité

 

Emmanuel Daoud, l’avocat des plaignants, espère que cette démarche judiciaire mettra fin à l’impunité des responsables et attirera l’attention sur le manque d’actions concrètes. Il critique le traitement de Mayotte comme un « confetti » par les autorités, soulignant le sentiment d’abandon ressenti par les habitants.

Réponse des Accusés ?

 

À ce jour, ni le SIEAM ni la SMAE n’ont répondu aux accusations portées par la plainte.


Dans la même rubrique

Mayotte : record de France de déforestation

Mayotte : record de France de déforestation

Lors d’une visite éclair à Mayotte ce mardi, la ministre déléguée aux Outre-mer, Marie Guévenoux, n’a pas confirmé la mise en œuvre d’un état d’urgence, malgré les appels insistants de la population.