Une jeune femme assassinée ce mardi soir victime de violences conjugales

par | 10 Jan 2024 | Faits divers, Insécurité

Tragédie à Mamoudzou : une jeune mère de famille, âgée de 25 ans, a été victime d'un féminicide mardi 9 janvier dans l'après-midi, au sein du quartier Mandzarsoa à M’tsapéré.


L’auteur présumé, son compagnon trentenaire, a été appréhendé peu de temps après le drame, non loin du Douka Bé de la rue Mandzarsoa.

Des sources proches du dossier ont révélé à Flash Infos via Mayotte Hebdo que le suspect aurait séquestré la victime, mère de cinq enfants, avant de commettre son geste fatal. Une enquête a été immédiatement ouverte, menant à sa mise en garde à vue dans le courant de l’après-midi.

Les enquêteurs de la police scientifique, arrivés sur les lieux, ont procédé à la sécurisation et à l’investigation de la scène de crime, située au 56 rue Mandzarison. Face à l’affluence des curieux, les forces de l’ordre ont dû établir un périmètre de sécurité pour faciliter le travail d’identification des preuves. Le corps de la défunte a été recouvert d’un drap blanc et pris en charge par les services funéraires. Ce tragique événement soulève une fois de plus la question de la violence conjugale et du féminicide à Mayotte.


Dans la même rubrique

Homicide par balle sur fond de guerre de gang mardi soir

Homicide par balle sur fond de guerre de gang mardi soir

La nuit de mardi à Majikavo Koropa a été le théâtre d’un sanglant règlement de comptes, marquant un nouveau chapitre dans la guerre des gangs à Mayotte. Un jeune homme de 23 ans, récemment sorti de prison et réinséré professionnellement, a perdu la vie. De nouveaux éléments du parquet indiquent un violent affrontement entre les bandes de Gotham et Medellin.