Un jeune mahorais réduit en esclavage par le trafic de stupéfiants en métropole

par | 22 Fév 2024 | National, Société

Dans l'ombre des ruelles d'Angoulême, un drame silencieux s'est joué loin de Mayotte, révélant une réalité sombre derrière les portes closes d'une cave.


Un jeune homme de 18 ans, originaire de Dzaoudzi, Mayotte, a été découvert par les forces de l’ordre, confiné dans une cave depuis deux ans, gardien malgré lui de cannabis et d’argent liquide rapporte la média Réunion Clicanoo.

Envoyé en métropole il y a cinq ans par une mère espérant un avenir prometteur pour son fils, il s’est retrouvé piégé dans les griffes du trafic après une dispute familiale. Isolé et sans ressource, il a été contraint par des dealers à vivre dans des conditions inhumaines, veillant sur leur marchandise illégale pour un maigre salaire de 100 euros par mois.

Lors de son arrestation, marquée par une résistance désespérée, le jeune Mahorais a tenté de se défendre, entraînant une confrontation violente avec la police. Malgré la précarité de sa situation, il avait tenté de se réinsérer, rejoignant une école de la deuxième chance et décrochant un stage.

Cet épisode s’est soldé par une condamnation à douze mois de sursis probatoire renforcé pour l’intéressé.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Le sénateur Saïd Omar Oili demande des précisions sur Wuambushu 2

Le sénateur Saïd Omar Oili demande des précisions sur Wuambushu 2

Le sénateur Saïd Omar Oili se positionne en fervent défenseur des intérêts de Mayotte, mettant en lumière les défis démographiques auxquels l’île fait face. Récemment, il a initié deux actions significatives visant à solliciter l’attention et l’action du gouvernement sur ces questions cruciales.

« Chaos généralisé » en Guyane : une pharmacienne de 34 ans assassinée

« Chaos généralisé » en Guyane : une pharmacienne de 34 ans assassinée

La ville de Saint-Laurent-du-Maroni et, plus largement, toute la Guyane, sont plongées dans une profonde consternation après l’assassinat tragique d’Hélène Tarcy-Cétout, pharmacienne de 34 ans, mère de quatre enfants. Le meurtre a eu lieu ce lundi à l’aube, alors qu’elle ouvrait sa pharmacie, un acte d’une rare violence perpétré par un individu sans domicile fixe. Cet événement tragique survient dans un contexte de montée alarmante de la violence dans la région, exacerbant l’inquiétude et la tristesse au sein de la communauté.

(vidéo) Tsoundzou 2 cible d’une opération de police éclair

(vidéo) Tsoundzou 2 cible d’une opération de police éclair

Hier, le quartier de Tsoundzou 2 a été le théâtre d’une intervention rapide de la police nationale, supervisée sur le terrain par le préfet de Mayotte, François-Xavier Bieuville. Cette opération coup de poing s’inscrit dans une série d’actions destinées à maintenir l’ordre et la sécurité dans des zones sensibles de l’île.