Suspension temporaire de la grève des taxis à Petite-Terre

par | 27 Mar 2024 | Economie, Société

Les chauffeurs de taxi de Petite-Terre ont provisoirement suspendu leur mouvement de grève initié lundi, dans l'attente de négociations cruciales prévues pour ce mercredi matin. Cette décision fait suite à un conflit naissant concernant le nouveau parking dédié aux taxis au quai Issoufali, dont la capacité réduite à 12 places a suscité la colère des professionnels.


La grève, marquée par une opération escargot mardi matin et un sit-in l’après-midi, exprime le mécontentement des taxis face à ce qu’ils considèrent comme une « manipulation » par le Conseil départemental. Ce dernier aurait initialement présenté le parking comme une solution temporaire, pour finalement en faire leur emplacement définitif, une nouvelle accueillie avec indignation par les taximen rapporte Le Journal De Mayotte.

Lire aussi : Vaste coup de filet contre l’immigration illégale et les taxis clandestins à Kawéni

Le point d’achoppement de cette discorde réside dans la diminution drastique du nombre de places disponibles pour les taxis, passant d’une trentaine à seulement 12 dans le cadre d’un projet visant à encourager les transports en commun. Toutefois, l’absence de solution de remplacement viable, notamment pour la liaison vers l’aéroport, a exacerbé les tensions, entraînant une perte substantielle de revenus pour les taxis depuis septembre, évaluée à 70% selon Abdallah Moussa, porte-parole du syndicat des taxis de Petite-Terre.

Les négociations prévues avec les représentants du Conseil départemental sont attendues avec espoir par les taximen, désireux de trouver une issue favorable à cette impasse. La perspective d’une reprise de la grève n’est pas écartée si les discussions ne mènent pas à des solutions satisfaisantes.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Le sénateur Saïd Omar Oili demande des précisions sur Wuambushu 2

Le sénateur Saïd Omar Oili demande des précisions sur Wuambushu 2

Le sénateur Saïd Omar Oili se positionne en fervent défenseur des intérêts de Mayotte, mettant en lumière les défis démographiques auxquels l’île fait face. Récemment, il a initié deux actions significatives visant à solliciter l’attention et l’action du gouvernement sur ces questions cruciales.

« Chaos généralisé » en Guyane : une pharmacienne de 34 ans assassinée

« Chaos généralisé » en Guyane : une pharmacienne de 34 ans assassinée

La ville de Saint-Laurent-du-Maroni et, plus largement, toute la Guyane, sont plongées dans une profonde consternation après l’assassinat tragique d’Hélène Tarcy-Cétout, pharmacienne de 34 ans, mère de quatre enfants. Le meurtre a eu lieu ce lundi à l’aube, alors qu’elle ouvrait sa pharmacie, un acte d’une rare violence perpétré par un individu sans domicile fixe. Cet événement tragique survient dans un contexte de montée alarmante de la violence dans la région, exacerbant l’inquiétude et la tristesse au sein de la communauté.

(vidéo) Tsoundzou 2 cible d’une opération de police éclair

(vidéo) Tsoundzou 2 cible d’une opération de police éclair

Hier, le quartier de Tsoundzou 2 a été le théâtre d’une intervention rapide de la police nationale, supervisée sur le terrain par le préfet de Mayotte, François-Xavier Bieuville. Cette opération coup de poing s’inscrit dans une série d’actions destinées à maintenir l’ordre et la sécurité dans des zones sensibles de l’île.