Safina Soula exhorte à lever les barrages pour favoriser le dialogue

par | 23 Fév 2024 | Insécurité, Politique, Société

Lors d'une conférence le 22 février, Safina Soula, à la tête des Forces Vives « initiales », a plaidé pour la levée des barrages à Mayotte, essentielle à la reprise des pourparlers avec l'État.


Cette démarche s’inscrit dans un contexte de division au sein du mouvement qui paralyse l’île.

Safina Soula et ses alliés encouragent les Mahorais à opter pour d’autres formes de mobilisation, soulignant l’importance de créer un environnement propice aux discussions avec Marie Guévenoux, ministre déléguée aux Outre-mer, attendue le 26 février. « Lever les barrages est un gage de notre volonté de collaborer avec le gouvernement pour améliorer la situation à Mayotte. Si aucune loi satisfaisante pour Mayotte n’est adoptée d’ici le 22 mai, nous pourrions envisager de réinstaurer les barrages. C’est le moment de capitaliser sur nos acquis », affirme Soula.

La conférence a également permis de distinguer les figures soutenant la fin des blocages, parmi lesquelles Sylviane Amavie et Zaïdou Bamana, rappelant l’origine du mouvement dans la contestation contre un camp de demandeurs d’asile à Cavani.

Soula et Amavie appellent à l’unité du mouvement, insistant sur des demandes communes au gouvernement, notamment l’abrogation du titre de séjour territorialisé, une revendication de longue date.

Zaïdou Bamana a mis en lumière la menace islamiste croissante à Mayotte, tandis que Saïd Mouhoudhoiri a questionné l’efficacité et les implications de l’état d’urgence sécuritaire, suggérant la recherche d’alternatives pour restaurer la sécurité rapporte le JDM.

Les leaders appellent à la cohésion, rappelant que l’unité est cruciale pour maintenir un dialogue constructif avec l’État, dans un contexte où la division risque d’affaiblir le mouvement.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Le sénateur Saïd Omar Oili demande des précisions sur Wuambushu 2

Le sénateur Saïd Omar Oili demande des précisions sur Wuambushu 2

Le sénateur Saïd Omar Oili se positionne en fervent défenseur des intérêts de Mayotte, mettant en lumière les défis démographiques auxquels l’île fait face. Récemment, il a initié deux actions significatives visant à solliciter l’attention et l’action du gouvernement sur ces questions cruciales.

« Chaos généralisé » en Guyane : une pharmacienne de 34 ans assassinée

« Chaos généralisé » en Guyane : une pharmacienne de 34 ans assassinée

La ville de Saint-Laurent-du-Maroni et, plus largement, toute la Guyane, sont plongées dans une profonde consternation après l’assassinat tragique d’Hélène Tarcy-Cétout, pharmacienne de 34 ans, mère de quatre enfants. Le meurtre a eu lieu ce lundi à l’aube, alors qu’elle ouvrait sa pharmacie, un acte d’une rare violence perpétré par un individu sans domicile fixe. Cet événement tragique survient dans un contexte de montée alarmante de la violence dans la région, exacerbant l’inquiétude et la tristesse au sein de la communauté.