Division persistante chez les Forces vives sur le futur des barrages

par | 22 Fév 2024 | Société

Les Forces vives de Mayotte restent divisées sur le maintien des barrages, malgré une énième réunion à M'roalé visant à trouver un consensus suite aux réponses gouvernementales récentes.


Les discussions parmi les Forces vives concernant le maintien des barrages restent sans consensus. Lors d’une réunion tenue à la Maison des Jeunes et de la Culture de M’roalé, à Tsingoni, une soixantaine de leaders et référents des barrages n’ont pas réussi à s’accorder sur la levée ou la poursuite des blocages. Parmi les participants, une majorité souhaite continuer la grève, évoquant l’exigence d’un état d’urgence sécuritaire. Cependant, deux figures du mouvement, Saïd Kambi et Saïd Hachim, se prononcent en faveur du maintien, tandis que Safina Soula et Abdou Badirou appellent à leur levée. Cette division intervient une semaine après la réception de promesses gouvernementales adressées au mouvement, incluant des mesures sur l’immigration. La réunion s’est conclue sur une note de division, avec certains participants quittant la salle avant la fin. Abdou Badirou en particulier, exprime sa décision de se retirer temporairement, estimant que les objectifs initiaux ont été atteints.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Naufrage d’un pétrolier Comorien : 16 marins disparus

Naufrage d’un pétrolier Comorien : 16 marins disparus

Un drame maritime s’est produit au large des côtes omanaises, lundi 15 juillet 2024, vers 21h45. Un pétrolier battant pavillon des Comores, avec à son bord 16 membres d’équipage (13 Indiens et 3 Sri Lankais), a chaviré à environ 46 km de la côte d’Oman.