Reprise du trafic des barges après l’intervention des forces de l’ordre

par | 30 Jan 2024 | Economie, Société

Les rotations des barges reliant la Petite-Terre à la Grande-Terre à Mayotte ont repris ce matin dès 10h15, après une interruption forcée due à des manifestations.


Hier, lundi, les trajets avaient été suspendus dès 9 heures suite à l’envahissement des embarcadères de Mamoudzou par des manifestants.

NDLR, Le trafic de la STM a bien repris ce mardi* selon une information de nos confrères de Mayotte Hebdo. 

Said Moussa Kassim, Directeur de la Direction des Transports Maritimes (DTM, anciennement STM), a confirmé que les forces de gendarmerie, sur ordre du préfet de Mayotte, sont intervenues pour dégager l’accès aux gares maritimes de Mamoudzou. Cette action rapide a permis de rétablir les navettes entre les deux principales îles de l’archipel.

Cet incident s’inscrit dans un contexte plus large de manifestations sur l’île, caractérisé par l’établissement de nombreux barrages sur les routes principales au nord et au sud de Mayotte. Ces protestations visent notamment à exprimer le mécontentement de la population face à l’afflux d’immigrés clandestins, provenant en grande partie de pays africains comme la Somalie.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Alerte sur les produits cosmétiques « MULTANI MATI »

Alerte sur les produits cosmétiques « MULTANI MATI »

Les autorités sanitaires de Mayotte lancent une alerte concernant les produits cosmétiques « MULTANI MATI ». Très populaires sur l’île, ces produits contiennent des métaux lourds tels que le plomb, le nickel, le baryum, le cobalt et le zirconium, interdits dans l’Union Européenne.

Le parcours chaotique des clandestins Africains à Mayotte

Le parcours chaotique des clandestins Africains à Mayotte

Omar Osman Adan, Somalien de 22 ans, arrivé à Mayotte en février, exhibe fièrement un récépissé attestant de sa protection internationale. Ce précieux document lui permet de rêver à la métropole, mais comment financer ce voyage crucial?

La consommation en chute libre durant la crise des barrages

La consommation en chute libre durant la crise des barrages

L’Institut d’émission des départements d’Outre-mer (Iedom) de Mayotte a publié son rapport sur la situation économique et monétaire de l’île pour le premier trimestre 2024. Le document met en évidence un ralentissement marqué de la consommation des ménages, conséquence directe des blocages qui ont paralysé l’île pendant plusieurs semaines, jusqu’à leur levée en mars.