Opération de restauration forestière à Acoua

par | 20 Mai 2024 | Ressources, Société

Les autorités de Mayotte intensifient leurs efforts pour contrer l'agriculture illégale qui menace l'équilibre écologique de l'île. En fin de semaine, une opération conjointe entre la gendarmerie, les agents du conseil départemental et de la Direction de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt (DAAF) a été menée dans la forêt départementale d’Hachirongou à Acoua. L'objectif était la destruction de trois hectares de cultures illégales, notamment de canne à sucre, piment, songe, manioc et bananiers.


 

Ces actions sont cruciales pour la préservation de la ressource en eau, la lutte contre l’érosion et le maintien des sols, des enjeux particulièrement pressants dans le nord de Mayotte rapporte L’info Kwezi. Le conseil départemental prévoit de replanter des arbres dans cette zone, un effort de longue haleine estimé à quarante ans pour restaurer pleinement les fonctions naturelles de la forêt.

Des conteneurs poussés dans le lagon à Bandraboua : une association porte plainte


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Alerte sur les produits cosmétiques « MULTANI MATI »

Alerte sur les produits cosmétiques « MULTANI MATI »

Les autorités sanitaires de Mayotte lancent une alerte concernant les produits cosmétiques « MULTANI MATI ». Très populaires sur l’île, ces produits contiennent des métaux lourds tels que le plomb, le nickel, le baryum, le cobalt et le zirconium, interdits dans l’Union Européenne.

Le parcours chaotique des clandestins Africains à Mayotte

Le parcours chaotique des clandestins Africains à Mayotte

Omar Osman Adan, Somalien de 22 ans, arrivé à Mayotte en février, exhibe fièrement un récépissé attestant de sa protection internationale. Ce précieux document lui permet de rêver à la métropole, mais comment financer ce voyage crucial?

Enquête publique pour la construction de la retenue collinaire d’Ourovéni

Enquête publique pour la construction de la retenue collinaire d’Ourovéni

La préfecture de Mayotte a lancé une enquête publique en vue de la déclaration d’utilité publique et de l’accessibilité des parcelles nécessaires à la réalisation de la retenue collinaire d’Ourovéni. Cette enquête, qui se déroule du 10 juin au 9 juillet, vise à évaluer la disponibilité des terrains indispensables à ce projet majeur.