Nuit d’angoisse à Combani avec l’incendie d’une vingtaine de véhicules

par | 22 Fév 2024 | Insécurité, Société

Brisant la tranquillité habituelle de Combani, la nuit du mercredi 21 au jeudi 22 février a été marquée par un épisode de violence et de vandalisme dans les rues par des groupes de jeunes.


Une vingtaine de voitures ont été la proie des flammes, plongeant les habitants dans une profonde consternation. Des témoins attribuent ces actes de vandalisme à des jeunes venus de la localité voisine de Mirereni, ajoutant une dimension de tension intercommunautaire à l’incident.

La rue menant à la retenue collinaire de Combani s’est transformée en scène de désolation : véhicules incendiés, portières et vitres brisées témoignent de la violence des assauts. Les projectiles lancés n’ont laissé aucune chance aux voitures stationnées.

Des riverains, sous le choc, ont partagé sur les réseaux sociaux des images des premières flambées, signalant les faits dès 1 heure du matin. Les commentaires accompagnant ces vidéos traduisent l’ampleur du désarroi : « Ils sont venus à Combani pour incendier tout véhicule en vue« , s’indigne l’un d’eux. Un autre, après avoir capturé plusieurs voitures embrasées, déplore : « Le bilan est vraiment lourd« .

Véhicules incendiés à Combani dans la soirée du 21 Février. Images Abou.A sur le groupe Facebook I.R.M

Cet épisode survient dans un contexte déjà tendu, juste après la levée des barrages qui paralysaient le village. Les autorités, dans une tentative de rétablir l’ordre et la circulation, avaient procédé à l’enlèvement des carcasses de voitures obstruant les voies. Une initiative qui, loin de ramener la paix, semble avoir ouvert une brèche exploitée par des éléments perturbateurs pour semer la discorde et la peur.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Naufrage d’un pétrolier Comorien : 16 marins disparus

Naufrage d’un pétrolier Comorien : 16 marins disparus

Un drame maritime s’est produit au large des côtes omanaises, lundi 15 juillet 2024, vers 21h45. Un pétrolier battant pavillon des Comores, avec à son bord 16 membres d’équipage (13 Indiens et 3 Sri Lankais), a chaviré à environ 46 km de la côte d’Oman.