Violences à Mayotte : Affrontements et caillassages sèment le chaos à Mamoudzou

par | 20 Fév 2024 | Insécurité, Société

Des heurts violents ont éclaté entre groupes antagonistes à Mamoudzou, plongeant de nouveau l'île de Mayotte dans une atmosphère de tension extrême. Les affrontements se sont déroulés dimanche et lundi, nécessitant l'intervention des forces de l'ordre pour rétablir l'ordre, particulièrement autour du lycée Bamana où la situation a dégénéré. Un policier a même été menacé par un individu armé d'un fer à béton, promptement arrêté et placé en garde à vue.


La violence ne s’est pas limitée à cet incident isolé. La nuit précédente, deux adolescents ont été arrêtés après une rixe impliquant des bandes rivales armées, ayant causé des dommages à un véhicule de police.

Ces mineurs ont été présentés devant un juge pour enfants, conformément aux procédures judiciaires en vigueur à Mamoudzou.

Les troubles se sont étendus à d’autres quartiers de l’île rapporte La 1ère, où des scènes de caillassages ont été rapportées, touchant Majicavo, Kahani, Koungou, et Combani. Les assaillants, armés de machettes et de chumbos, n’ont pas hésité à cibler des véhicules et des passants, suscitant peur et désarroi chez les habitants. À Majicavo, une motocycliste a frôlé le drame quand des jeunes ont tenté de lui voler son sac à main.

Le climat d’insécurité s’est aggravé avec l’incendie de plusieurs habitations à Koungou, incident auquel les services d’urgence n’ont pu répondre en raison de la menace constante des caillassages.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Le sénateur Saïd Omar Oili demande des précisions sur Wuambushu 2

Le sénateur Saïd Omar Oili demande des précisions sur Wuambushu 2

Le sénateur Saïd Omar Oili se positionne en fervent défenseur des intérêts de Mayotte, mettant en lumière les défis démographiques auxquels l’île fait face. Récemment, il a initié deux actions significatives visant à solliciter l’attention et l’action du gouvernement sur ces questions cruciales.

« Chaos généralisé » en Guyane : une pharmacienne de 34 ans assassinée

« Chaos généralisé » en Guyane : une pharmacienne de 34 ans assassinée

La ville de Saint-Laurent-du-Maroni et, plus largement, toute la Guyane, sont plongées dans une profonde consternation après l’assassinat tragique d’Hélène Tarcy-Cétout, pharmacienne de 34 ans, mère de quatre enfants. Le meurtre a eu lieu ce lundi à l’aube, alors qu’elle ouvrait sa pharmacie, un acte d’une rare violence perpétré par un individu sans domicile fixe. Cet événement tragique survient dans un contexte de montée alarmante de la violence dans la région, exacerbant l’inquiétude et la tristesse au sein de la communauté.

(vidéo) Tsoundzou 2 cible d’une opération de police éclair

(vidéo) Tsoundzou 2 cible d’une opération de police éclair

Hier, le quartier de Tsoundzou 2 a été le théâtre d’une intervention rapide de la police nationale, supervisée sur le terrain par le préfet de Mayotte, François-Xavier Bieuville. Cette opération coup de poing s’inscrit dans une série d’actions destinées à maintenir l’ordre et la sécurité dans des zones sensibles de l’île.