Mayotte place nette : Des associations alertent sur les risques de violations des droits humains

par | 22 Avr 2024 | Social, Société

L'opération "Mayotte place nette", lancée récemment, suscite de sérieuses inquiétudes parmi plusieurs associations humanitaires et de droits de l'homme, dont l'Unicef France, la Fondation Abbé Pierre, Médecins du Monde, et la Cimade.


Ces organisations ont publié un communiqué conjoint critiquant l’approche adoptée par le gouvernement, qu’elles considèrent comme une simple réponse sécuritaire aux problèmes complexes de Mayotte, accentuant ainsi les difficultés sociales et sanitaires déjà précaires sur l’île.

Selon ces associations, bien que l’intention de rétablir la sécurité soit louable, les méthodes utilisées, notamment la destruction de 1.300 habitations et le renforcement des mesures contre l’immigration, risquent de violer les droits fondamentaux des résidents, en particulier des individus vulnérables. Elles soulignent que les opérations précédentes n’ont pas réussi à traiter les causes sous-jacentes des problèmes à Mayotte, telles que les disparités politiques, économiques et sociales rapporte Mayotte Hebdo.

L’Unicef et ses partenaires expriment également leur préoccupation quant au risque accru de propagation de maladies hydriques, comme le choléra, en raison de l’accès restreint à l’eau potable et des contrôles d’identité près des points d’eau et des centres de santé. Ceux-ci pourraient dissuader les malades de chercher des soins, aggravant ainsi la crise sanitaire.

Lire l‘article de l’UNICEF France sur leur site internet.

Face à cette situation, les associations appellent à une révision urgente de cette stratégie et à l’adoption de mesures garantissant les droits et la protection de tous les enfants et habitants de Mayotte.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Un homme grièvement blessé par balle à Majicavo

Un homme grièvement blessé par balle à Majicavo

Un événement tragique s’est déroulé à Majicavo vers 16h20 ce jeudi. La gendarmerie a été alertée par le SAMU, conformément aux procédures, concernant une agression impliquant une victime présentant une blessure par balle probable et une main presque sectionnée. La victime a été immédiatement prise en charge par les services d’urgence et transférée au Centre Hospitalier de Mayotte (CHM) où elle reçoit actuellement des soins intensifs.

Déblocage au service des étrangers de la préfecture : négociation en cours

Déblocage au service des étrangers de la préfecture : négociation en cours

Depuis 3 semaines, le service des étrangers de la préfecture de Mayotte était à nouveau bloqué par le collectif des citoyens. Jeudi dernier, suite à une réunion positive avec le préfet François-Xavier Bieuville, un protocole d’accords a été rédigé en vue de la réouverture du service. Il ne reste plus qu’à le signer