Malgré les coupures, la consommation d’eau reste importante

par | 5 Oct 2023 | Ressources, Société

Depuis le 4 septembre, les habitants de Mayotte sont privés d’eau deux jours sur trois. Malgré ses restrictions, la consommation peine à descendre en dessous de 27 000 m³ alors que la préfecture estime qu’elle devrait atteindre 22 000 m³.


27 494 m³, c’est la consommation journalière à Mayotte, au 2 octobre 2023. Les besoins de la population sont estimés à 42 000 m³ selon la préfecture et malgré les coupures, deux jours sur trois, la consommation peine à descendre en dessous de la barre des 27 000 m³ alors que les autorités souhaiteraient atteindre une consommation de 22 000 m³ par jour pour passer la crise plus sereinement.

Des retenues collinaires quasiment vides

En effet, les deux retenues collinaires – qui assurent 80 % de l’approvisionnement avec les rivières – ne sont remplies qu’à 7,2 % à Dzoumogné, au nord, et 15 % à Combani, au centre. A cette date, en 2022, leur taux de remplissage était respectivement de 65 et 90 %. « Nous n’avons jamais connu une telle situation, indiquait Jérôme Josserand, président de la Deal à Mayotte, à l’occasion de la réunion de suivi de la ressource en eau le 27 septembre. Même en 2017 – année de forte sécheresse – les retenues avaient fini par se remplir. » D’autant que 14 des 18 rivières qui alimentent le réseau sont « sèches voire très sèches, ce qui conduit à sur-solliciter les retenues », précise-t-il.

« Quasiment plus d’eau dans le sud si on ne fait rien »

Dans ce contexte, la vidange des retenues collinaires est prévue fin octobre. A ce moment-là, la préfecture estime que le territoire sera capable de produire 15 000 à 20 000 m³ par jour. Soit 35 à 45 % des besoins. Autre enjeu : quand les retenues collinaires seront vides, « il n’y aura quasiment plus d’eau dans le sud si on ne fait rien », précisait le préfet Thierry Suquet, le 27 septembre, évoquant un probable nouveau tour de vis. Alors que la distribution d’eau atteint environ 60 heures par semaine actuellement, les habitants pourraient ne disposer prochainement que de 30 heures d’eau hebdomadaires.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Un homme grièvement blessé par balle à Majicavo

Un homme grièvement blessé par balle à Majicavo

Un événement tragique s’est déroulé à Majicavo vers 16h20 ce jeudi. La gendarmerie a été alertée par le SAMU, conformément aux procédures, concernant une agression impliquant une victime présentant une blessure par balle probable et une main presque sectionnée. La victime a été immédiatement prise en charge par les services d’urgence et transférée au Centre Hospitalier de Mayotte (CHM) où elle reçoit actuellement des soins intensifs.

Déblocage au service des étrangers de la préfecture : négociation en cours

Déblocage au service des étrangers de la préfecture : négociation en cours

Depuis 3 semaines, le service des étrangers de la préfecture de Mayotte était à nouveau bloqué par le collectif des citoyens. Jeudi dernier, suite à une réunion positive avec le préfet François-Xavier Bieuville, un protocole d’accords a été rédigé en vue de la réouverture du service. Il ne reste plus qu’à le signer