Début du mois sacré de Ramadan

par | 11 Mar 2024 | Religion

Le ramadan a débuté ce lundi 11 mars 2024, marquant le commencement d'un mois de jeûne, de prière et de réflexion pour les musulmans. Cette période sacrée, l'une des cinq piliers de l'Islam, était anticipée avec une grande attente, dépendant de l'observation lunaire pour en déterminer le début exact.


Ce lundi, le croissant lunaire a été scruté, officialisant le début du ramadan ce jour même selon les observations locales et les annonces officielles des autorités religieuses.

La décision finale, émanant du grand cadi à Mayotte ou d’autres instances religieuses dans différents pays musulmans, suit la tradition de confirmer visuellement l’apparition de la lune. Ce processus, bien que source de débats entre traditionalistes et modernistes, s’ancre dans un hadith du prophète Mahomet stipulant que le jeûne commence après la vision de la lune.

Le mois du ramadan est non seulement un temps pour le jeûne du lever au coucher du soleil mais aussi pour l’introspection et le rapprochement communautaire. Les soirées sont marquées par des « iftars » ou repas de rupture du jeûne, favorisant le partage et la convivialité familiale ou entre amis. Cependant, cette période voit également une augmentation notable de la consommation et des dépenses, parfois en contradiction avec l’esprit de modération prôné.

Alors que les préparatifs pour le ramadan débutent bien avant son commencement, avec l’accumulation de provisions pour éviter les pénuries, la période est aussi synonyme d’une hausse des prix, affectant particulièrement les produits locaux. Une tendance commerciale qui suscite des réflexions sur l’équilibre entre les dimensions matérielle et spirituelle du ramadan, rappelant l’importance de se concentrer sur les valeurs essentielles de cette période sacrée.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Solidarité en Petite-Terre : Distribution alimentaire pour la fin du Ramadan

Solidarité en Petite-Terre : Distribution alimentaire pour la fin du Ramadan

Ce lundi, à l’approche de la fin du Ramadan, un élan de solidarité s’est manifesté en Petite-Terre avec la distribution de colis alimentaires aux familles dans le besoin. Sous un soleil ardent, des bénévoles ont sillonné le territoire pour offrir des denrées et produits essentiels, perpétuant ainsi la tradition d’entraide caractéristique de cette période sacrée.

Modernisation et autonomie pour le conseil cadial

Modernisation et autonomie pour le conseil cadial

La départementalisation de Mayotte en 2011 a ouvert de nombreux débats sur la place et le rôle des cadis au sein de l’administration mahoraise, un sujet qui persiste à ce jour. Un débat récent à l’hémicycle Bamana n’a pas encore abouti à un consensus clair concernant l’autonomisation du conseil cadial, question centrale pour l’intégration de cette institution dans le cadre républicain français.

Une cagnotte en ligne pour soutenir les familles Mahoraises démunies pendant le Ramadan

Une cagnotte en ligne pour soutenir les familles Mahoraises démunies pendant le Ramadan

Pour la quatrième année consécutive, Oirdi Anli et ses amis ont lancé une initiative solidaire remarquable en créant une cagnotte en ligne spécialement dédiée au mois sacré du Ramadan. Cet élan de générosité, organisé sur la plateforme leetchi.com, vise à collecter des fonds pour acheter des vivres destinés aux familles nécessiteuses de Mayotte, département français où la précarité est particulièrement prononcée.