Alerte choléra à Koungou : Trois nouveaux cas autochtones détectés

par | 26 Avr 2024 | Santé

La commune de Koungou à Mayotte fait face à une inquiétante apparition de trois nouveaux cas de choléra, confirmés depuis lundi.


Les patients, un homme, une femme et un bébé qui ne sont pas liés familialement, ont contracté la maladie localement, soulignant la présence du choléra sur l’île.

Avec ces nouveaux cas, le total à Mayotte s’élève maintenant à treize, tandis que la région reste en alerte mais pas encore en phase épidémique, contrairement à l’île voisine d’Anjouan où 1,826 cas ont été confirmés depuis janvier.

L’info Kwezi rapporte un cas nouveau cas déclaré ce jour, portant le nombre de de cas à quatre nouveaux malades positifs au choléra à Mayotte – Mise à jour de 14h30, NDLR.

En réponse, Olivier Brahic, le directeur général de l’Agence Régionale de Santé de Mayotte, et le préfet François-Xavier Bieuville ont annoncé lors d’une conférence de presse ce vendredi, le déploiement imminent de trois unités mobiles de vaccination à Koungou. Ces unités s’ajouteront à un centre de dépistage déjà en place pour renforcer la lutte contre la propagation du choléra. De plus, 2,600 doses de vaccin seront livrées à l’île en début de semaine prochaine.

Un dispositif spécial « choléra » a également été mis en place au centre hospitalier de Mayotte, permettant une prise en charge rapide et efficace des cas suspects par le SAMU local.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Choléra : un foyer épidémique à Mtzangamouji et 68 cas autochtones

Choléra : un foyer épidémique à Mtzangamouji et 68 cas autochtones

Mayotte fait face à une épidémie de choléra, exacerbée par les défis d’accès à l’eau potable et des lacunes en matière d’assainissement. Santé publique France, en collaboration avec la Cellule régionale de Mayotte et la Réserve sanitaire, intensifie ses efforts pour contrôler la propagation de cette maladie et soutenir les populations affectées.