Yaël Braun-Pivet sur le camp de migrants de Cavani, les habitants toujours furieux

par | 12 Jan 2024 | Insécurité, Politique

Ce vendredi à Cavani, la visite de Yaël Braun-Pivet, présidente de l'Assemblée nationale, a exacerbé les tensions. Venue rencontrer les résidents mobilisés contre le camp de réfugiés au stade, la présidente n'a pas réussi à apaiser les esprits.


Les habitants, engagés dans une lutte pour le démantèlement du camp, ont exprimé leur désarroi face à la situation qui, selon eux, nuit à leur quotidien et à la sécurité du quartier rapporte La 1ère.

Yaël Braun-Pivet a souligné l’importance de respecter les procédures légales, rappelant que beaucoup de migrants sont légalement sur le territoire. Toutefois, cette déclaration a peu convaincu les riverains, qui réclament des actions concrètes pour résoudre la crise.

Certains habitants expriment une vive déception face à l’immobilisme perçu des autorités.

La députée Estelle Youssoupha et le député Mansour Kamardine ont également fait part de leur point de vue lors de cette visite houleuse. La rencontre s’est terminée sous des huées, signe d’un mécontentement persistant et d’une situation loin d’être résolue. Les protestations des habitants se poursuivent, marquant une escalade dans leurs actions après avoir déjà bloqué l’accès au Conseil Départemental.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

L’homme de 22 ans tué à Bonovo samedi « massacré devant sa sœur »

L’homme de 22 ans tué à Bonovo samedi « massacré devant sa sœur »

Une nouvelle vague de violence entre les bandes rivales des quartiers de Doujani et de Mwrohandra à Cavani a plongé la population dans un état de choc et d’insécurité. Les tensions, qui couvaient depuis deux semaines, ont explosé samedi soir, lorsque trois jeunes de Doujani ont été blessés lors d’une bagarre.