Les Mamoudziens manifestent leur colère contre un camp de réfugiés africains

par | 10 Jan 2024 | Insécurité, Société

La situation au camp de réfugiés africains, situé dans le quartier Cavani à Mamoudzou, provoque une vive réaction de la part des habitants locaux. Ces derniers, déjà confrontés à des défis majeurs tels que la crise de l'eau et l'insécurité, jugent la présence du camp "irrationnelle" et appellent à son démantèlement rapide.


Le camp, qui héberge des centaines de migrants originaires du Rwanda, du Burundi, du Congo et de la Somalie, est devenu un point de friction rapporte. Les riverains expriment leur colère en bloquant les entrées du Conseil départemental, mettant en évidence leur désarroi face à l’expansion continue des abris précaires autour du stade de Cavani.

L’équipe de Mayotte la 1ère, menée par Nathalie Sarfati, rapporte que les manifestants soulignent les conditions précaires dans lesquelles vivent les réfugiés en attente d’une réponse à leur demande d’asile. Cette situation met en lumière les tensions croissantes dans un département déjà en proie à de multiples défis sociaux et économiques.

L’urgence de la situation et la demande des habitants pour une intervention rapide des autorités sont au cœur des préoccupations actuelles à Mayotte. La résolution de cette crise humanitaire et sociale est devenue un enjeu crucial pour la cohésion et la stabilité du département.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Carnaval et fête de la musique : Mamoudzou en fête ce week-end

Carnaval et fête de la musique : Mamoudzou en fête ce week-end

La ville de Mamoudzou annonce un événement inédit ce vendredi 21 et samedi 22 juin : la 3ème édition du carnaval de l’identité et de la culture sera combinée à la fête de la musique. Placée sous le thème du chant et de la danse, cette double célébration promet deux jours de festivités intenses.

Afrique du Sud : Les tensions raciales refont surface

Afrique du Sud : Les tensions raciales refont surface

Aujourd’hui, le président sud-africain Cyril Ramaphosa entame son deuxième mandat, avec la formation d’un nouveau gouvernement d’union nationale après les cérémonies à Pretoria. Cependant, cette recherche d’union se fait dans une atmosphère de tensions raciales accrues.

De lourdes peines pour les braqueurs d’un chantier de Bandrélé

De lourdes peines pour les braqueurs d’un chantier de Bandrélé

Mardi, six individus ont comparu devant le tribunal correctionnel de Mamoudzou pour tentative de vol avec arme et recel de bien en bande organisée. Les faits remontent à la nuit du 5 juillet, lorsque « le cerveau » présumé, surnommé Jock, aurait recruté Parfum pour une opération illégale moyennant 200 euros.