Violences en Nouvelle-Calédonie : Nouméa en proie aux flammes

par | 14 Mai 2024 | Insécurité, National

Alors que la nuit tombe sur Nouméa, une épaisse fumée noire envahit la ville, marquant le début du couvre-feu instauré pour tenter de contenir les troubles. Ces incidents font suite à une journée d'affrontements violents dans la capitale et ses environs. Le haut-commissaire et le gouvernement appellent à l'apaisement, tandis que les indépendantistes demandent un dialogue urgent.


Un bilan lourd
Les affrontements de la nuit dernière ont laissé des traces profondes : 35 policiers et gendarmes blessés et 48 interpellations. Les Calédoniens, encore sous le choc, constatent l’ampleur des dégâts matériels et la gravité des incidents. Les établissements scolaires et de nombreuses entreprises du Grand Nouméa ont dû fermer leurs portes, aggravant la situation déjà tendue.

 

Appels au calme et à la raison
La maire de Nouméa, Sonia Lagarde, craint une escalade vers une « sorte de guerre civile ». Le haut-commissaire avertit : « Quand on court vers l’abîme, il est toujours temps de s’arrêter, mais là on y va tout droit. » Face à cette situation, le gouvernement de Nouvelle-Calédonie insiste sur la nécessité de calmer les esprits pour éviter une aggravation de la crise.

Une situation explosive
Malgré les appels au calme, les incendies continuent de ravager Nouméa et ses environs. Les autorités ont instauré un couvre-feu strict, de 18 heures à 6 heures du matin, dans l’espoir de rétablir l’ordre. Cependant, la tension reste palpable, et la population vit dans la crainte de nouveaux débordements.

Perspectives et solutions
Pour sortir de cette spirale de violence, un dialogue entre les différentes parties semble indispensable. Les leaders indépendantistes et les représentants gouvernementaux doivent trouver un terrain d’entente pour restaurer la paix et la sécurité en Nouvelle-Calédonie. La communauté internationale suit de près cette crise, espérant une résolution rapide et pacifique.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Journée de violence à Tsoundzou : 4 policiers blessés et 5 interpellations

Journée de violence à Tsoundzou : 4 policiers blessés et 5 interpellations

La journée du jeudi 23 mai a été marquée par des affrontements violents entre des groupes de jeunes et les forces de l’ordre à Tsoundzou 1, plongeant les habitants et les automobilistes dans un véritable cauchemar. Dès l’aube, des jeunes se sont rassemblés près de la route nationale traversant le village, attaquant les automobilistes avec des jets de pierres.

Situation critique des Outre-mer : Audrey Belim interpelle Gabriel Attal

Situation critique des Outre-mer : Audrey Belim interpelle Gabriel Attal

Lors de la séance de questions au gouvernement ce mercredi, la sénatrice (PS) de La Réunion, Audrey Belim, a vivement interpellé le Premier ministre Gabriel Attal sur la situation « critique » des Outre-mer. Entre la résurgence de violences en Nouvelle-Calédonie et l’épidémie de choléra à Mayotte, les territoires ultramarins sont en proie à des crises multiples et persistantes.