Vidéo : Une opération militaire prise pour une arrivée de migrants fait le buzz

par | 26 Jan 2024 | Culture, Société

Une situation inhabituelle s'est produite sur les côtes de l'ouest de Mayotte, créant un quiproquo parmi les habitants locaux. Des images diffusées sur les réseaux sociaux jeudi montraient une embarcation arborant le drapeau français approchant de la plage de M’liha, dans la commune de M’tsangamouji.


Cette scène a été initialement interprétée par les résidents comme l’arrivée de migrants. Cependant, la préfecture de Mayotte a clarifié vendredi qu’il s’agissait en réalité d’une opération militaire.

La vidéo dont il est question, publiée hier, jeudi 26.01.24 laissant entendre que l’exercice militaire serait en réalité une arrivée de migrants sur le territoire. 

 

Les forces impliquées étaient des militaires du détachement de la Légion étrangère de Mayotte (DLEM), déployés dans le cadre de la crise de l’eau qui affecte l’île. L’opération de relève s’est déroulée de manière atypique en raison des nombreux blocages routiers causés par des mouvements de contestation sur le territoire. Pour contourner ces obstacles, un chaland de transport de matériel (CTM) de la base navale de Mayotte a été employé pour transporter les militaires vers leur lieu de mission rapportent nos confrères de Mayotte Hebdo.

L’incident, bien que basé sur une méprise, a mis en lumière le rôle essentiel joué par les militaires du DLEM dans l’opération Maji. Cette mission, engagée depuis le 20 septembre par les forces armées de la zone Sud de l’océan Indien (FAZSOI), illustre la complexité des interventions en situation de crise à Mayotte, notamment en période de contestation sociale intense.

 


Dans la même rubrique

Homicide par balle sur fond de guerre de gang mardi soir

Homicide par balle sur fond de guerre de gang mardi soir

La nuit de mardi à Majikavo Koropa a été le théâtre d’un sanglant règlement de comptes, marquant un nouveau chapitre dans la guerre des gangs à Mayotte. Un jeune homme de 23 ans, récemment sorti de prison et réinséré professionnellement, a perdu la vie. De nouveaux éléments du parquet indiquent un violent affrontement entre les bandes de Gotham et Medellin.