Une loi contre la discrimination capillaire adoptée l’Assemblée

par | 29 Mar 2024 | Culture, Société

Un pas de plus vers l'égalité. L'Assemblée nationale a approuvé une proposition de loi contre la discrimination fondée sur les styles capillaires, souvent symptôme de préjugés raciaux et sociaux. Porté par le député de Guadeloupe, Olivier Serva, et désormais attendu au Sénat, ce texte vise à interdire les pratiques discriminatoires telles que l'obligation de lisser des cheveux crépus ou de cacher dreadlocks et tresses au travail.


Le gouvernement a observé la procédure avec bienveillance, notant l’importance de souligner ces discriminations spécifiques. Aurore Bergé, ministre à l’égalité femmes hommes, a reconnu la nécessité de clarifier une législation existante mais pas suffisamment tranchée rapporte France info.

Ce débat législatif n’a pas été sans controverses. Si la gauche a exprimé un soutien fervent, la droite s’est montrée critique, qualifiant l’initiative de « droit bavard« . Le RN a même questionné la pertinence de cette loi au regard d’autres préoccupations nationales. Mais l’écho des témoignages personnels, comme celui de la députée Fanta Berete sur ses propres expériences discriminatoires, a illustré la nécessité d’agir.

Cette loi, qui s’inspire de législations américaines telles que le « Crown Act » californien, est une victoire pour les militants anti-discrimination.

 


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Naufrage d’un pétrolier Comorien : 16 marins disparus

Naufrage d’un pétrolier Comorien : 16 marins disparus

Un drame maritime s’est produit au large des côtes omanaises, lundi 15 juillet 2024, vers 21h45. Un pétrolier battant pavillon des Comores, avec à son bord 16 membres d’équipage (13 Indiens et 3 Sri Lankais), a chaviré à environ 46 km de la côte d’Oman.