Un jeune père condamné pour avoir « terrorisé Mayotte » pour une somme dérisoire

par | 29 Août 2023 | Faits divers

Au tribunal judiciaire de Mamoudzou, un jeune de 19 ans a été jugé pour diverses infractions commises fin juillet et début août. Malgré son jeune âge et un casier vierge, il est impliqué dans des vols, agressions et entraves à la circulation.


Les incidents ont principalement eu lieu près de la station-service de Passamainty, où l’accusé et ses complices ont tenté de voler des automobilistes. Selon sa déclaration, il a reçu 5 euros de la part d’un vol réussi. Cependant, une victime a contesté cette version, affirmant avoir perdu plus d’argent, des chèques déjeuners, et d’autres objets personnels. Les mêmes individus ont également attaqué des véhicules, terrifiant notamment une femme enceinte rapporte le JDM.

Un autre incident s’est produit le 11 août, lorsque l’accusé et ses complices ont mis en place un faux barrage, jetant des pierres sur un véhicule et tentant de voler le conducteur.

La procureure Delphine Mousny a critiqué le jeune homme pour avoir terrorisé Mayotte pour une somme dérisoire. L’avocat de la défense, maître Yanis Souhaili, a plaidé en faveur de son client, soulignant qu’il était un primo délinquant et venait de devenir père.

Le tribunal a finalement condamné le prévenu à 18 mois de prison, dont 6 mois avec sursis probatoire pendant 24 mois, avec plusieurs autres conditions, dont l’indemnisation des victimes.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Violences entre Somaliens et Congolais lors d’une distribution de nourriture pour la rupture du jeûne à côté du stade de Cavani

Violences entre Somaliens et Congolais lors d’une distribution de nourriture pour la rupture du jeûne à côté du stade de Cavani

Ce week-end à Cavani, à proximité du stade, des tensions et agressions ont exacerbé la situation déjà précaire des migrants, mettant en évidence les défis auxquels ils sont confrontés. Des heurts ont opposé des communautés de Somaliens et de Congolais autour de la distribution de nourriture pour la rupture du jeûne, aboutissant à l’hospitalisation d’un individu congolais suite à des blessures.