Tsingoni : Le suspect du meurtre par arme blanche mis en examen

par | 16 Fév 2024 | Faits divers

Un jeune de 20 ans, souffrant de troubles psychologiques, a été mis en examen et écroué pour le meurtre à l'arme blanche d'un père de famille de 39 ans à Tsingoni,


Dans la nuit de lundi à Tsingoni, Mayotte, un drame a secoué la communauté : un homme de 39 ans, père de famille, a été mortellement blessé à l’abdomen par un coup de couteau. Le suspect, un jeune homme de 20 ans, a depuis été mis en examen pour meurtre et placé en détention provisoire, révèle le parquet. L’enquête initiale suggère que le jeune homme, qui souffrirait de troubles psychologiques, se trouvait seul avec sa victime au moment des faits.

L’incident, qui s’est déroulé dans le contexte tendu des manifestations liées à la crise migratoire et sécuritaire à Mayotte, a ému la population locale. Des centaines de personnes se sont rassemblées pour les obsèques de Mohamadi, la victime. Le parquet a toutefois précisé que ce tragique événement ne semblait pas lié aux mouvements sociaux actuels de l’île.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

L’homme de 22 ans tué à Bonovo samedi « massacré devant sa sœur »

L’homme de 22 ans tué à Bonovo samedi « massacré devant sa sœur »

Une nouvelle vague de violence entre les bandes rivales des quartiers de Doujani et de Mwrohandra à Cavani a plongé la population dans un état de choc et d’insécurité. Les tensions, qui couvaient depuis deux semaines, ont explosé samedi soir, lorsque trois jeunes de Doujani ont été blessés lors d’une bagarre.

Un homme de 22 ans tué à Bonovo samedi

Un homme de 22 ans tué à Bonovo samedi

Samedi soir dans le quartier de Bonovo, à M’tsapéré, Mamoudzou. Un jeune homme de 22 ans a été retrouvé mort, avec une profonde plaie au cou, très probablement provoquée à l’arme blanche.

Trois mineurs condamnés pour l’agression d’une jeune femme à Kahani

Trois mineurs condamnés pour l’agression d’une jeune femme à Kahani

Ce matin, le tribunal judiciaire de Mamoudzou a jugé trois jeunes de 17 ans pour l’agression violente d’une jeune femme à son domicile à Kahani. Les faits, particulièrement traumatisants, se sont déroulés lorsque les adolescents se sont introduits chez elle pour lui dérober son ordinateur et son téléphone portable.