Tsingoni : Le suspect du meurtre par arme blanche mis en examen

par | 16 Fév 2024 | Faits divers

Un jeune de 20 ans, souffrant de troubles psychologiques, a été mis en examen et écroué pour le meurtre à l'arme blanche d'un père de famille de 39 ans à Tsingoni,


Dans la nuit de lundi à Tsingoni, Mayotte, un drame a secoué la communauté : un homme de 39 ans, père de famille, a été mortellement blessé à l’abdomen par un coup de couteau. Le suspect, un jeune homme de 20 ans, a depuis été mis en examen pour meurtre et placé en détention provisoire, révèle le parquet. L’enquête initiale suggère que le jeune homme, qui souffrirait de troubles psychologiques, se trouvait seul avec sa victime au moment des faits.

L’incident, qui s’est déroulé dans le contexte tendu des manifestations liées à la crise migratoire et sécuritaire à Mayotte, a ému la population locale. Des centaines de personnes se sont rassemblées pour les obsèques de Mohamadi, la victime. Le parquet a toutefois précisé que ce tragique événement ne semblait pas lié aux mouvements sociaux actuels de l’île.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Violences entre Somaliens et Congolais lors d’une distribution de nourriture pour la rupture du jeûne à côté du stade de Cavani

Violences entre Somaliens et Congolais lors d’une distribution de nourriture pour la rupture du jeûne à côté du stade de Cavani

Ce week-end à Cavani, à proximité du stade, des tensions et agressions ont exacerbé la situation déjà précaire des migrants, mettant en évidence les défis auxquels ils sont confrontés. Des heurts ont opposé des communautés de Somaliens et de Congolais autour de la distribution de nourriture pour la rupture du jeûne, aboutissant à l’hospitalisation d’un individu congolais suite à des blessures.