Record de saisie de méthamphétamine au large de Mayotte

par | 16 Fév 2024 | Faits divers, Société

Ce mardi 13 février 2024, une opération majeure contre le trafic de drogues a été menée par le bâtiment de soutien et d’assistance outre-mer (BSAOM) Champlain des Forces armées dans la zone sud de l’océan Indien (FAZSOI), une avancée significative dans la lutte contre le narcotrafic en mer.


À environ 70 milles nautiques de Mayotte et près de l’archipel des Comores, l’équipage du Champlain a intercepté un boutre suspecté de transporter du narcotrafic en provenance du nord de l’océan Indien, résultant en la saisie de plus de 1,6 tonne de méthamphétamine.

Cette intervention, orchestrée sous l’égide du préfet de La Réunion et en coordination avec le parquet de Saint-Denis, constitue la saisie la plus conséquente de ce type de substance dans la région.

L’opération reflète l’engagement de la France dans la prévention des activités criminelles transnationales qui menacent la sécurité, la cohésion sociale et la santé publique de la région. La réussite de cette saisie, grâce à la collaboration étroite entre divers services de l’État en mer, met en lumière la volonté de contrer les flux illicites de drogues, de migrants, et de marchandises, perturbant ainsi les réseaux criminels qui cherchent à exploiter les vulnérabilités régionales.

Cette action s’insère dans une stratégie plus large visant à protéger les intérêts français dans le sud de l’océan Indien, y compris Mayotte, en renforçant la surveillance et l’intervention contre les sources de déstabilisation régionale rapportent nos confrères de L’info Kwezi.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Le sénateur Saïd Omar Oili demande des précisions sur Wuambushu 2

Le sénateur Saïd Omar Oili demande des précisions sur Wuambushu 2

Le sénateur Saïd Omar Oili se positionne en fervent défenseur des intérêts de Mayotte, mettant en lumière les défis démographiques auxquels l’île fait face. Récemment, il a initié deux actions significatives visant à solliciter l’attention et l’action du gouvernement sur ces questions cruciales.

« Chaos généralisé » en Guyane : une pharmacienne de 34 ans assassinée

« Chaos généralisé » en Guyane : une pharmacienne de 34 ans assassinée

La ville de Saint-Laurent-du-Maroni et, plus largement, toute la Guyane, sont plongées dans une profonde consternation après l’assassinat tragique d’Hélène Tarcy-Cétout, pharmacienne de 34 ans, mère de quatre enfants. Le meurtre a eu lieu ce lundi à l’aube, alors qu’elle ouvrait sa pharmacie, un acte d’une rare violence perpétré par un individu sans domicile fixe. Cet événement tragique survient dans un contexte de montée alarmante de la violence dans la région, exacerbant l’inquiétude et la tristesse au sein de la communauté.

(vidéo) Tsoundzou 2 cible d’une opération de police éclair

(vidéo) Tsoundzou 2 cible d’une opération de police éclair

Hier, le quartier de Tsoundzou 2 a été le théâtre d’une intervention rapide de la police nationale, supervisée sur le terrain par le préfet de Mayotte, François-Xavier Bieuville. Cette opération coup de poing s’inscrit dans une série d’actions destinées à maintenir l’ordre et la sécurité dans des zones sensibles de l’île.