Une mobilisation exceptionnelle de moyens civils et militaires promet Darmanin

par | 26 Juin 2023 | Société

Samedi 24 juin, le ministre de l'intérieur et des Outre-mer, Gérald Darmanin, lors de sa visite à Mayotte, a fait part de son engagement fort pour sécuriser le territoire.


Il a déclaré lors du journal télévisé de Mayotte la 1ère, que l’année 2023 serait marquée par une série d’expulsions sans précédent, la démolition des bidonvilles et une amélioration de la sécurité.

Selon Darmanin, « pratiquement 100% » des bandes criminelles ont été démantelées, et la plupart des chefs de bandes ont été condamnés ou attendent leur procès« . Il a rendu hommage aux forces de l’ordre et à l’armée, notamment la légion étrangère, qui apporte un soutien crucial autour de l’île de Mtsamboro.

Pour renforcer la sécurité, le ministre a annoncé l’arrivée de 11 intercepteurs supplémentaires, doublant ainsi la flotte existante depuis trois ans, et le déploiement de drones maritimes pour la surveillance de la côte. Un renforcement de la surveillance des côtes et une protection radar 24h/24 sont également prévus dans le cadre de la loi de programmation militaire.

Un message fort a également été adressé aux Comores : « Nous respectons nos voisins, mais nous devons leur dire que c’est assez! » Darmanin a fait savoir que la Grande Terre accueillera prochainement la construction d’une nouvelle prison ainsi que d’un centre de rétention administratif. Il a également remercié les Comores pour leur coopération, tout en soulignant que leur population était la bienvenue à Mayotte et sur le territoire national, à condition qu’ils respectent les lois de la République.

Le ministre a également rejeté l’idée des titres de séjour « déterritorialisés« , craignant que cela ne crée un appel d’air pour l’immigration clandestine. Pour lutter contre ce phénomène, il a appelé à s’attaquer à ceux qui tirent profit de l’immigration clandestine.

Abordant la question de l’eau, le ministre a promis une régulation des prix de l’eau en bouteille et l’installation d’osmoseurs pour désaliniser l’eau de mer. Il a aussi évoqué des projets immobiliers ambitieux, dont la destruction de 1000 habitations insalubres d’ici la fin de l’année.

En matière de santé, il a annoncé le renforcement du personnel médical aux urgences de l’hôpital.

Finalement, Gérald Darmanin a conclu en affirmant son attachement à Mayotte et sa volonté de revenir en septembre. Il a déclaré : « Mayotte est un archipel splendide et les Mahorais sont des citoyens français remarquables. Nous sommes fortement motivés, avec le président de la République, à apporter une aide considérable à Mayotte.« 


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Des précisions sur Wuambushu 2 avant le début de l’opération

Des précisions sur Wuambushu 2 avant le début de l’opération

L’opération Wuambushu 2, un tournant dans la lutte contre l’insécurité et l’immigration clandestine à Mayotte, est sur le point de démarrer. Annoncée par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin en février, cette opération ciblera des quartiers spécifiques identifiés pour leurs activités criminelles. Selon la ministre déléguée aux Outre-mer, Marie Guévenoux, cette opération ne se limitera pas à des interventions massives mais s’appuiera sur des actions précises basées sur des renseignements détaillés.

Barricades et caillassages perturbent la circulation ce lundi matin

Barricades et caillassages perturbent la circulation ce lundi matin

Ce lundi 15 avril, la tranquillité matinale de Mayotte a été brisée par des incidents violents à Koungou et Mamoudzou, notamment près du rond-point du Baobab. Des barricades sauvages et des jets de pierres ont ciblé plusieurs véhicules, y compris des bus scolaires, entraînant une interruption temporaire de la circulation.