Marine Le Pen condamnée en justice pour ses propos sur la Cimade

par | 18 Oct 2023 | Justice, Politique

Marine Le Pen, figure emblématique du Rassemblement national, a été condamnée ce vendredi pour avoir tenu des propos diffamatoires à l'encontre de la Cimade.


L’association, qui aide les étrangers dans leurs démarches administratives, avait porté plainte suite aux déclarations de la candidate à la dernière élection présidentielle. En janvier 2022, elle avait affirmé sur BFM-TV que la Cimade était « parfois complice des passeurs » et qu’elle organisait « la filière d’immigration clandestine en provenance des Comores » rapporte Mayotte Hebdo.

La justice a estimé que les propos de Marine Le Pen « ont dépassé la dose d’exagération possible » et franchi « les limites de la liberté d’expression« . La députée du Rassemblement national a été condamnée à payer une amende de 500 euros avec sursis, à couvrir les 2.000 euros de frais de justice de la Cimade, et à verser un euro symbolique de dommages et intérêts à l’association.

Ce verdict arrive dans un contexte de tensions sur les questions migratoires et met en lumière les responsabilités qui incombent aux personnalités publiques dans leurs déclarations.

Crédit image Abeine sur Twitter


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Le sénateur Saïd Omar Oili demande des précisions sur Wuambushu 2

Le sénateur Saïd Omar Oili demande des précisions sur Wuambushu 2

Le sénateur Saïd Omar Oili se positionne en fervent défenseur des intérêts de Mayotte, mettant en lumière les défis démographiques auxquels l’île fait face. Récemment, il a initié deux actions significatives visant à solliciter l’attention et l’action du gouvernement sur ces questions cruciales.