L’intersyndicale appelle à un rassemblement historique pour la défense des libertés à Mayotte 

par | 7 Déc 2023 | Société

Les syndicats de Mayotte souhaite « une mobilisation historique », au moment de la venue sur le territoire de la Première Ministère, Elisabeth Borne, programmée ce vendredi 8 décembre. 


A l’occasion de la visite de la Première Ministre, Elisabeth Borne, ce vendredi 8 décembre, l’intersyndicale de Mayotte, qui réuni la CGT, FSU SNUipp Mayotte, UD FO et UI CFDT veut « mobiliser les salariés et citoyens. » « Nous appelons à un rassemblement historique pour la défense des libertés et des droits à Mayotte », annonce l’intersyndicale dans un communiqué. 

 

« Un renforcement urgent des forces de l’ordre » 

 

L’objectif : « demander des actions immédiates. » Notamment sur le volet sécuritaire. « Face à l’insécurité croissante », il est demandé « un renforcement urgent des forces de l’ordre. » Au sujet de la pénurie d’eau, l’intersyndicale souhaite « un plafonnement à moins de 2 euros des packs d’eau, dans les commerces » et « l’annulation des factures de la SMAE durant toute la période des coupures d’eau. » Pour améliorer l’attractivité du service publics, les syndicats estiment nécessaire « une augmentation des taux d’indexation des salaires. » Enfin, au sujet de l’égalité des droits, ils souhaitent « un alignement des droits sociaux de Mayotte sur ceux du niveau national. » A savoir, le SMIC, les prestations sociales et les retraites.

 

Le lieu et l’heure du rassemblement dépend du programme de la Première Ministre. 


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Naufrage d’un pétrolier Comorien : 16 marins disparus

Naufrage d’un pétrolier Comorien : 16 marins disparus

Un drame maritime s’est produit au large des côtes omanaises, lundi 15 juillet 2024, vers 21h45. Un pétrolier battant pavillon des Comores, avec à son bord 16 membres d’équipage (13 Indiens et 3 Sri Lankais), a chaviré à environ 46 km de la côte d’Oman.